Running, Trail, Fitness
 

Nike Pegasus Turbo : fruit de la recherche



 

nike zoom pegasus turboInutile de présenter la gamme Nike Pegasus, c’est l’une des gammes de running emblématiques de l’équipementier américain. Cette année, c’est le modèle 35 qui a fait son apparition, le fruit de nombreuses années de recherche, d’améliorations, de modifications,… L’an dernier Nike a tenté de battre la barre mythique des 2 heures sur marathon dans des conditions quasi-idéales mais non homologables mais peu importe le record officiel ce qu’il en ressort c’est qu’un homme (Eliud Kipchoge) a fait parler de lui en approchant les 2 heures et par ricochet de ses chaussures développé pour l’occasion.

On se demande souvent pourquoi les entreprises investissent des sommes folles pour faire ce type d’expérience et quel est l’intérêt pour le coureur moyen comme vous et moi ?  Au delà du coup de communication de ce record, c’est avant tout de la recherche. Une recherche très spécifique puisqu’elle se focalise sur des athlètes de très haut niveau (pour ne pas dire le meilleur athlète au monde). Mais tout l’intérêt de la recherche est de pouvoir trouver des applications dans le monde réel,… Bien sûr c’est sans doute plus facile dans ce cas que dans le cadre de la recherche fondamentale mais l’esprit est le même.

Effectivement, comme vous l’avez peut être compris, la nouvelle Pegasus Turbo est la rencontre entre ce modèle phare et historique de la marque à la virgule et le modèle utilisé par Eliud Kipchoge lors sa tentative #Breaking2.

Nike Pegasus Turbo : mousse ZoomX

Ce nouveau modèle va profiter de la nouvelle mousse développée pour Breaking2 : la ZoomX. Cette mousse se veut ultra-légère et ultra-réactive. Ce qui permet de diminuer le poids global de la chaussure seulement 219 grammes pour un 42. Le design de la semelle est aussi largement inspiré des modèles comme la Vapor Fly Elite et la VaporFly 4%.

Nike Pegasus Turbo : caractéristiques

On retrouve un mesh sans couture léger et transparent qui laisse entrevoir  les fameux cable Flywire qui permet de bien gérer le laçage et d’offrir un maximum de maintien latéral. Ce modèle possède un drop de 10 mm. A la différence des modèles élites, il n’y aura pas de plaque en fibre de carbone pour assurer une meilleure propulsion. En effet, les athlètes élites ont fait remarquer que cela augmenter la fermeté : idéal pour le jour de la course mais pas idéal au quotidien.

Un nouveau surprenant à suivre…

Laisser une réponse