Running, Trail, Fitness
 

adidas Alphaedge 4D : le futur c’est maintenant



 

il y a un peu plus de 3 ans, je vous parlais du futur du running avec un prototype adidas assez avancé. Adidas annonce la sortie de l’alphaedge 4D, une chaussure résolument moderne : mesh tissé, semelle continental et une semelle intermédiaire composée d’un maillage complexe. Si vous comparait le prototype et le modèle de série, vous trouverez sans aucun doute des similitudes. A l’image des constructeurs automobiles, les équipementiers construisent également des prototypes mais il n’est pas dans leurs habitudes de les montrer au grand jour.

Adidas a donc cassé les codes, il y a 3 ans, en dévoilant ce prototype. Le système de maillage n’est pas simple à créer en particulier avec le système actuel qui consiste à faire des moules pour chaque taille de chaussures et autant de moules que de matériaux différents pour constituer cette semelle. L’impression 3D peut changer cette complexité et proposer une autre façon de produire des semelles.

Cette semelle est créé avec une sorte d’imprimante 3D très haut de gamme sans rentrer dans les détails techniques, la machine mixe des résines liquides et la projection de lumière sur des lentilles. Cela donne un look très futuriste à la chaussure.

La question qui se pose avec ce type de semelle est sa résistance aux éléments extérieurs qui peuvent s’insérer dans le système de maillage : poussières, sables, eau de pluie, graviers… On connait les petits désagrément qu’il y a eu sur les premiers de On Running avec les petits graviers ou le bruit quand il pleuvait.

Les techniques utilisées sur ce modèle montrent que la création de chaussures de running est en train de se transformer et même si l’on n’est pas prêt d’abandonner les anciennes techniques, ce type de modèle risque d’être de plus en plus courant dans les années à venir.

La mauvaise nouvelle c’est que la technologie à un coût et pour gouter à cette nouveauté il faudra tout même alléger son portefeuille de 300 euros… Encore un palier supplémentaire dans le cout des chaussures… Est-ce réellement justifié ? Mais c’est souvent le prix de la technologie, il faut amortir la recherche, les couts de développement, les nombreux tests… cela fait plusieurs années qu’adidas travaille sur cette chaussure.

 

 

Un commentaire sur “adidas Alphaedge 4D : le futur c’est maintenant”


Posté par Laurent Untereiner Le 21 novembre 2018 à 20:49

Idem avec la nouvelle gamme Graphène d’Inov-8, sauf que là le futur c’est maintenant.
Les chaussures sont en Graphène et Kevlar et ça marche. Je teste actuellement la version trail et je dois dire que c’est pas mal, ça à l’air bien plus solide que ce que j’ai vu maintenant tout en conservant souplesse et légèreté : )

Répondre


Laisser une réponse