Running, Trail, Fitness
 

Suunto 5 vient compléter la gamme de montre GPS



 

Après la Suunto 3 et la Suunto 9, Suunto propose une nouvelle montre GPS pour compléter la gamme : la Suunto 5. Certains utilisateurs trouvaient la Suunto 3 trop limitée car le GPS n’est pas intégré et nécessite la présence d’un smartphone pour la localiser correctement et une Suunto 9 trop haut de gamme et donc trop cher pour le budget de certains.

Par rapport à la Suunto 9, vous n’aurez pas de capteur barométrique (il est réservé uniquement à un modèle spécifique que l’on recommandera aux habitués de la montagne, de la haute montagne et des forts dénivelés) et la batterie est un peu plus petite. Un avantage en terme de poids mais cela diminuera forcément l’autonomie maximale de la montre.

Pour quels utilisateurs ?

La Suunto 5 se place donc dans cet espace où les sportifs accomplis veulent absolument une montre GPS autonome (donc pas de dépendance du GPS) pour pouvoir avoir un maximum de précision lors des sorties en course à pied (route ou trail) mais aussi cyclisme et pourquoi pas également en eau libre. Sans pour autant nécessiter une montre très pointue avec un capteur barométrique et beaucoup d’autonomie comme pourrait le nécessiter des trails longs, voire des ultra-trails ou des randonnées longues en montagne sur plusieurs jours, des ascensions sur plusieurs jours.

L’exemple type de l’athlète visé est le triathlète qui pratique au minimum 3 sports : course à pied, cyclisme et natation mais qui pourra sans doute aussi utiliser les modes : trail, musculation, VTT,… et d’autres dizaines de sports spécifiques.

Les coureurs ayant l’occasion de pratiquer plusieurs sports trouveront aussi dans ce modèle un allier d’expérience.

Unboxing de la Suunto 5

Une boite blanche très sobre, à la Apple et juste l’indispensable à l’intérieur : la montre et le câble USB de recharge. A la différence de beaucoup de marques, le câble de recharge est la même depuis l’introduction de la gamme Ambit. Attention il n’y a pas d’adaptateur secteur, ce n’est pas un problème en soit car c’est devenu un point commun sur la quasi totalité des montres de ce type.

suunto 5 box

Il existe 4 modèles de différentes couleurs :

  • White : bracelet blanc et cadran argent
  • All black : bracelet noir et cadran noir
  • Graphite copper : bracelet gris graphite et cadran cuivre
  • Burgundy copper : bracelet bordeaux et cadran cuivre

Dans notre cas, il s’agit du modèle All black. Le visuel sur la boite est en corrélation avec son contenu

suunto 5 unboxing

Dans la boite, vous trouverez :

  • La montre en all black dans mon cas
  • Le câble de rechargement (commun à la plupart des modèles)
  • Une documentation pour le démarrage
  • Les informations de garantie
  • Les informations réglementaires sur la montre avec quelques conseils sur la mise en place pour optimiser la lecteur optique de la fréquence cardiaque.
suunto 5 manuel

Pour les habitués de la marque et ceux qui ont déjà eu une Ambit (modèle 1, 2 ou 3), vous pourrez utiliser la pince USB que vous possédez déjà sur la Suunto 5.

Mise en route

Après le déballage, vous devrez charger la montre soit directement sur votre ordinateur soit en utilisant un adaptateur secteur ou même une batterie USB.

suunto 5 charge

Profitez du temps de chargement pour lire les quelques indications qui se trouvent dans les différentes documentations. Vous pouvez aussi en profiter pour télécharger l’application sur votre smartphone, elle se nomme Suunto et elle est disponible sur l’App Store et sur le Google Play Store (Attention pour les anciens utilisateurs de Movescount, il faut maintenant utiliser l’application Suunto pour pouvoir profiter des nombreuses nouveautés à venir).

La Suunto 5 est entièrement disponible en Français et dans de nombreuses autres langues. Par défaut, elle est réglée par défaut en anglais. il faut donc juste changer la langue dès le départ.

Prenez l’habitude de suivre les petites flèches (ou triangles) sur l’écran qui vous indique comment changer de menu ou comment valider une option ou la changer.

bienvenue

Ensuite il faut suivre l’intégralité de la procédure de mise en route en répondant à l’ensemble des questions standards : sexe, poids, âge, taille,… Mais avant tout ça, la montre vous accueille très poliment avec un message de bienvenue.

Appairage de la montre

Rien de compliqué pour cette partie. Il vous suffira de lancer l’application Suunto sur votre téléphone mobile, elle va détecter grâce à la norme Bluetooth les appareils Suunto qui sont à proximité et va demander une demande d’appairage. En réponse, la montre va vous donner un code à rentrer sur votre smartphone.

Une fois, le code rentré sur votre smartphone, la synchronisation entre la montre et le smartphone se fera automatiquement. Cette synchronisation comprend :

  • la récupération des données d’entrainements (fréquence cardiaque tout au long de l’effort, position GPS,…)
  • la récupération des données de sommeil
  • la récupération des données d’activité tout au long de la journée : marche, fréquence cardiaque,…
  • l’envoi des mises à jour des modes sportifs (si vous avez fait des modifications)
  • l’envoi de parcours (qui sera disponible dans le menu Navigation)

Autonomie

L’autonomie de cette montre est très bonne, même si effectivement le constructeur a choisi de gagner du poids au profit de la taille de la batterie et ce n’est pas plus mal.

La partie logicielle de la montre qui gère la batterie a été rendue intelligente. Elle vous annonce l’autonomie estimée en début de séance et va vous proposer un mode d’économie si vous arrivez près de la zone de réserve.

C’est une démarche pertinente qui permet de ne pas se retrouver avec une montre sans batterie en milieu de séance. La Suunto 5 anticipera et vous proposera de passer en mode de batterie « Endurance ».

Vous pouvez vous aussi forcer ce mode (qui peut vous assurer jusqu’à 40 heures d’autonomie en course) dans les options de votre mode sportif.

Les modes sportifs de la Suunto 5

Quand vous lancez un entrainement vous devez choisir un mode sportif. Ce mode est relié à un sport prédéfini sur lequel vous allez ajouter des écrans de données. Sur un même sport, vous pouvez avoir plusieurs modes sportifs. Par exemple, vous pouvez créer un mode « Course à pied : sortie longue » et « Course à pied : fractionnés« . Cela vous permet en fonction du type d’entrainement d’avoir des données différentes affichées.

Nous verrons en détail la méthode de personnalisation et ses nombreuses possibilités par la suite mais les modes « basique » sont déjà très intéressants si vous ne souhaitez pas aller plus loin.

Mode course à pied

 à pied

Le mode course à pied par défaut (appelé « Basique ») est assez bien conçu et très lisible. Vous trouverez :

  • La distance parcourue (en haut à gauche)
  • La fréquence cardiaque instantanée (en haut à droite)
  • l’allure instantanée (au centre)
  • le temps écoulé (en bas)
  • la zone de fréquence cardiaque (sur l’anneau autour avec les différentes couleurs et une flèche qui indique exactement où vous êtes)

En instantané, c’est déjà largement suffisant. Vous avez ensuite 2 autres vues tout à fait pertinente : les derniers laps (par défaut vous trouverez vos temps sur les derniers kilomètres) et le tracé GPS pour pouvoir revenir au départ.

Mode vélo

Le mode vélo ou cyclisme par défaut (appelé « Basique ») propose des données assez similaires au mode « Course » à la différence que l’allure est remplacée par la vitesse. Vous retrouverez donc les données suivantes :

  • La distance parcourue (en haut à gauche)
  • La fréquence cardiaque instantanée (en haut à droite)
  • la vitesse instantanée (au centre)
  • le temps écoulé (en bas)
  • la zone de fréquence cardiaque (sur l’anneau autour avec les différentes couleurs et une flèche qui indique exactement où vous êtes)

Les 2 autres vues sont consacrés au suivi des laps (par défaut un lap tous les 10 kilomètres) et toujours le tracé GPS.

Sur ce mode cyclisme, je vous conseille de recréer un mode personnalisé avec une vue sur le dénivelé (pente, dénivelé positif) puisqu’elle n’est pas présente par défaut il faut la rajouter. Mais si vous faites du plat ce n’est pas forcément nécessaire. A noter que le mode VTT Enduro par défaut comporte lui : le dénivelé positif de la séance et l’altitude.

mode velo

Mode natation en eau libre

Vous verrez que la construction des vues par défaut est assez similaire. Je les trouve bien construit car ils donnent toujours les bonnes métriques sur la vue principale et c’est ce que je recherche.

A noter que la Suunto 5 propose la fréquence cardiaque dans les modes natation, il est important de le souligner car d’autres montres beaucoup plus chères ne le font pas. Cependant si vous voulez avoir une bonne qualité des données, il faudra bien serrer la montre pour éviter que l’eau passe entre le capteur et la peau. Cela aurait pour effet d’altérer la qualité des données sur la fréquence cardiaque.

Les données disponibles dans ce mode sont :

  • La fréquence cardiaque instantanée (en haut à gauche)
  • L’allure moyenne en minutes par 100 m (en haut à droite)
  • la distance parcourue (au centre)
  • le temps écoulé (en bas)
  • la zone de fréquence cardiaque (sur l’anneau autour avec les différentes couleurs et une flèche qui indique exactement où vous êtes)

Par défaut l’auto-lap est réglé sur 10 minutes et vous aurez donc la distance parcourue en 10 minutes.

Personnellement, je vous conseille de mettre un auto-lap à 500 m, ce qui va vous permettre d’avoir une vibration tous les 500 mètres et ainsi d’avoir une idée de la distance restante à parcourir.

Mode natation en piscine

Une mode forcément très proche du mode en eau libre sauf que vous devrez indiquer dans les options la longueur du bassin. Quand vous ferez demi-tour en bout de bassin, la montre comptera une longueur. Aucun souci de fiabilité à ce niveau, sur une soixantaine de longueur en petit bassin j’ai bien retrouvé toutes mes longueurs sur la montre.

Les données disponibles dans ce mode sont :

  • La fréquence cardiaque instantanée (en haut à gauche)
  • L’allure moyenne en minutes par 100 m (en haut à droite)
  • la distance parcourue (au centre)
  • le temps écoulé (en bas)
  • la zone de fréquence cardiaque (sur l’anneau autour avec les différentes couleurs et une flèche qui indique exactement où vous êtes)

Dark mode sur la Suunto 5

Sur ce sujet, Apple n’a rien inventé puisque cette notion de dark mode existe depuis très longtemps sur les montres Suunto. Il faut choisir entre texte blanc sur fond noir et texte noir sur fond blanc. Personnellement et comme j’ai le modèle de montre tout en noir, j’ai une préférence pour le thème Lumineux : texte noir sur fond blanc. J’arrive même à jeter un oeil sous l’eau dans les modes natation.

Vous trouverez le menu pour configurer le thème (Lumineux ou sombre) dans les options des différents modes sportifs.

Configurer un mode sportif

Pour créer une mode sportif, il faudra passer par l’application Smartphone. Vous devez d’abord choisir votre sport de base en choisissant parmi plus de 70 sports. Cela va de l’aviron au bowling en passant par le mode majorette.

L’application va charger toute la configuration du mode par défaut et ensuite à vous de créer une nouveau mode en fonction de vos envies. Vu toutes les possibilités et les combinaisons possibles, vous pouvez faire des vues plus complexes qu’un cockpit d’avion mais je vous le déconseille fortement. Vous faites du sport avant tout si vous voulez faire de l’analyse, je vous conseille de le faire après votre séance.

Une vue bien configurée est toujours suffisante.

Les vues peuvent afficher de 3 à 7 champs. A noter que vous pouvez faire un carrousel de 5 données qui passeront régulièrement. Il y a également un mode graphique qui est idéal pour voir le profil d’une séance en trail ou en vélo.

La vue tableau des tours que vous retrouvez par défaut dans le mode course à pied est terriblement efficace si vous avez mis l’autolap à un kilomètre. Elle va vous permettre de voir votre temps au kilomètre sur les 4 derniers kilomètres.

L’activation du monde intervalle ou fractionnés (que je vais détailler plus spécifiquement) vous donnera accès à des vue supplémentaires spécifiques pour bien suivre vos répétitions.

Le mode intervalle ou fractionnés sur Suunto 5

fractionnés Suunto 5

La programmation des fractionnés ou de l’interval training sur les différentes montres Suunto est toujours un sujet de discussion. Je serai clair dès le départ, si vous souhaitez faire des fractionnés pyramidales : passez votre chemin.

Effectivement c’est un parti pris de la marque qui souhaite un modèle simple pour programmer facilement les séances directement sur la montre sans passer par des interfaces complexes.

Les séances seront articulés sur un nombre fixe de répétitions avec une période rapide définie en distance ou en durée et une période de récupération également définie en distance ou en durée.

Vous pouvez voir sur notre exemple, une séance de 10X200m avec 40 secondes de récupération à chaque répétition.

Pour programmer une telle séance, il suffit d’aller dans les options après avoir choisi votre mode sportif et d’activer le mode Interval. Vous pourrez ainsi définir les 3 données nécessaires.

Ensuite appuyez sur début pour commencer votre séance. La partie « Interval » ne se lancera dès le début. Vous devrez faire défiler les vues pour passer sur le mode « Interval » (celui qui est sur la photo) et il vous suffira d’appuyer sur le bouton en haut à droite pour « Débuter ».

A vous de jouer…

Assistance d’entrainement sur la Suunto 5

assistance entrainement suunto 5

Lors de la procédure d’initialisation de la montre Suunto 5 vous pose la question pour savoir si vous souhaitez activer l’assistance d’entrainement. Si vous avez accepter, la montre vous propose trois modes : Entretenir, améliorer et booster.

En fonction de ce choix et de vos séances précédentes, la montre va vous proposer une durée de séance avec quelques conseils et un niveau de difficulté. Ce travail se base sur vos zones de fréquence cardiaque.

Si vous n’avez pas de plan d’entrainement précis, cela permet d’avoir quelques conseils pour progresser.

La séance « conseillée » apparaitra en haut de vos modes sportifs et ensuite il faudra dire dans quel mode vous souhaitez réaliser cet entrainement.

Bilan sur la Suunto 5

Une montre déjà au point malgré sa jeunesse car elle profite du logiciel de ses ainées : Suunto Spartan, Suunto 9…

Points positifs

  • Une gestion intelligente de la batterie
  • Une montre légère
  • Une autonomie largement suffisante pour les sportifs les plus avertis
  • Une multitude de données disponibles de quoi faire des centaines d’écrans personnalisables.
  • Une application Suunto très complète qui reprend toutes les données enregistrées.
  • A noter la visualisation d’un triathlon qui est très complet et très détaillé.

Points négatifs

  • Une autonomie insuffisante pour les ultra-trails ou pour enchainer plusieurs jours de randonnées sans recharge.
  • Pas de programmation de pyramidal en interval training
  • Le passage des données de Movescount à l’application Suunto pour les anciens clients qui est délicat.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

Si vous souhaitez acheter une Suunto 5, vous pouvez le faire chez notre partenaire i-Run

Un commentaire sur “Suunto 5 vient compléter la gamme de montre GPS”


Posté par DAMPIERRE Le 30 juillet 2019 à 14:22

Bonjour!
Merci pour ce test! Un smartphone est-il obligatoire, pour bénéficier de toutes les fonctiions?
Je possède une Polar RC3GPS que j’utilise sans smartphone! Remerciements.

Répondre


Laisser une réponse