Running, Trail, Fitness
 

Lettre ouverte à mon ami automobiliste



 

Cher ami,

Aujourd’hui, je prends ma plume (enfin mon clavier tu t’en doutes un peu mais c’est pour faire plus classe) pour t’écrire car j’avoue que je ne comprends pas bien ton comportement. Chaque fois que je vais faire du vélo, j’essaye de respecter au mieux le code de la route, et pour éviter de te déranger, j’utilise au maximum les pistes cyclables car je sais que tu vas au travail avec ton véhicule et que tu es très pressé (tu aurais pu te lever un peu plus tôt ou faire une partie de moins de Clash Royale en prenant ton petit déjeuner mais peu importe le résultat est le même tu es en retard). Je connais bien ton patron, c’est un bourreau et si tu arrives en retard il va surement te licencier alors que tu es travailleur, sérieux et toujours de bonne humeur.

J’aimerais comprendre pourquoi malgré tous mes efforts, tu ne me respectes pas sur la route. Comme toi, je paye mes impôts : impôts sur le revenu, taxe d’habitation, taxes foncières,…   et donc comme toi, je contribue à entretenir les routes et plus généralement le réseau routier français. Alors oui au lieu de m’acheter un gros 4×4 de marque allemande comme toi j’ai acheté une petite voiture et un vélo. A la différence de toi, il est vrai que j’ai plusieurs véhicules qui usent les routes françaises et pourtant je ne paye pas plus que toi…

Tes coups de klaxons, tes queues de poissons ou le fait de me coller pour que je fasse un petit tour dans l’herbe sur le bas côté commencent à me fatiguer. J’aimerais que tu t’arrêtes et que nous puissions parler calmement pour que tu m’expliques ce qui te gêne dans ma façon d’utiliser un engin non polluant pour mes déplacements et mes loisirs.

J’ai beau relire le code de la route, j’utilise bien les routes où les vélos sont autorisés (je ne vais pas sur l’autoroute). Je fais de mon mieux pour ne pas gêner puisque je roule même parfois sur la ligne blanche qui marque le bord de la route.

Par contre de ton côté, j’aimerais juste que tu appliques les règles du code de la route, comme laisser 1m50 entre toi et moi quand tu me doubles (cela inclut ton rétroviseur) et ne pas dépasser la ligne blanche quand tu me doubles, si tu n’as pas assez de place pour doubler alors tu attends. Cela serait la même chose si c’était un tracteur par exemple sauf que comme tu risques de plier ta voiture sous les roues du tracteur, tu ne le fais pas.

Alors tu dois te dire que je suis un peu aigri et que je généralise un cas sans doute, mais non, il ne se passe pas une sortie sans que je ne sois victime de ton incivilité. Alors si tu ne comprends pas pourquoi je suis autant énervé, je t’invite à monter sur mon vélo avec juste un casque sur la tête et venir te balader à 30 km/h sur le petit bout de départemental que j’emprunte régulièrement (tu sais là où tu dois rouler à 80 km/h depuis le mois de juillet). Pour ma part, je prendrai ton gros 4×4 de marque allemande et je ferai des passages à 50 centimètres de toi pour te montrer quel effet cela fait.

Alors oui on va moins vite que toi, oui on accélère rapidement moins que toi avec ton gros moteur, oui on peut faire un petit écart pour pas se prendre un nid de poule et faire un soleil au dessus du vélo mais on se doit de partager le même espace.

J’espère que tu me répondras et que cette tentative de conciliation ne sera pas veine. En attendant, tu es sans doute le meilleur argument publicitaire pour investir dans un home trainer.

Bisous !

6 commentaires sur “Lettre ouverte à mon ami automobiliste”


Posté par dominique m. Le 12 septembre 2018 à 19:33

Tout à fait ce que je pense à chaque fois que je prends mon vélo !

Répondre


Posté par Denis Le 12 septembre 2018 à 20:00

Bsr,

Globalement ok avec toi.
Juste une correction et un doute.
Le doute, je pense que c’est 1m qu’il faut laisser (mais à vérifier).
La correction, c’est que le code indique que tu peux chevaucher (je n’ai pas dit franchir) une ligne continue pour doubler un vélo. J’ai revu cela lors du permis de mes fils 😊

Répondre


Posté par Matt Le 12 septembre 2018 à 20:06

Bonjour…
Je me le dit aussi à chaque fois que je roule 😭
Oui la voiture a le droit de franchir la ligne blanche pour doubler un cycliste.
C’est 1m50 en campagne et 1m en agglomération.

Répondre


Posté par Benoit Le 12 septembre 2018 à 20:52

Bonjour,

Tu as parfaitement raison…

Mais je trouve aussi que les cyclistes qui foncent avec casque audio sur la tête dans les espaces piétionners, ou sur les trottoirs et frollent (voir un peu plus) le piéton que je suis devraient s’expliquer aussi….
Et que dire de ces cyclistes en ville qui ne respectent ni feux rouges, ni stops….

Ce n’est pas les cyclistes…
Comme ce n’est pas tous les automobilistes…

Et si on apprenait simplement à vivre ensemble… et donc a rester nos choix…

Comme celui d’aller travailler en voiture… 😉

Répondre


Posté par Le Vern Le 13 septembre 2018 à 8:19

Bonjour,
Sur le principe je suis d’accord avec ce qui est dit. Mais l’automobiliste nous répondra qu’ils ne sont pas tous comme cela. D’ailleurs je suis automobiliste/cycliste et je fais attention aux vélos.
Et puis que dire des automobilistes qui conduisent leur vélo comme leur 4X4…
Pour ma part j’essaie de sensibiliser la famille et les amis autour de moi. C’est surement une goutte d’eau. Mais si chacun s’y met, nos arrières petits enfants pourront peut-être rouler tranquille…

Répondre


Posté par dumont Le 13 septembre 2018 à 9:32

Je pratique la course à pied et il n’est pas toujours possible de courir dans des chemins, surtout que je suis une routarde donc mon terrain de prédilection est la route. Je suis témoin de nombreuses incivilités de la part des conducteurs (dépassement à vive allure, klaxon , serrage). Je sers au maximum lorsqu’une voiture arrive, mais comme à vélo on n’est pas à l’abri d’un écart. La majorité des automobilistes se croient tout permis et plus le véhicule est gros et puissant plus le conducteur est irrespectueux. J’appuie ton coup de gueule.

Répondre


Laisser une réponse