Running, Trail, Fitness
 

Dossards de courses : où va votre argent ?

Manu


 

Vous êtes nombreux à critiquer les organisateurs de courses pour de nombreuses raisons mais souvent le coût du dossard et l’augmentation des prix généralisée depuis de nombreuses années revient en tête des plaintes. La crise actuelle a mis à genou toute l’économie des organisateurs de courses et du secteur événementiel en général.

Ayant quelques informations non officielles sur le sujet, je savais très bien que ce n’est pas toujours facile et quelques cas très médiatisés cachent la complexité d’un business pas toujours juteux.

Dans cet esprit de transparence la société Maxi Events (organisatrice de la Maxi Race à Annecy) a publié quelques données sur ses comptes et son mode de fonctionnement. Alors vous avez peut être payé 60 euros pour avoir un dossard mais où passe votre argent ?

L’état

Oui vous en doutiez sans doute mais l’un des grands gagnants de votre inscription est l’état car Maxi Event collecte la TVA pour l’état. En la société la société qui collecte le montant de vos dossards collabore avec l’association Maxi Team qui est un club d’athlétisme affiliée à la fédération d’athlétisme. A partir du moment où une association organise un événement qui génère plus de 63000 euros de chiffres d’affaires (1050 dossards à 60 euros par exemple), elle est assujetti à la TVA. Il devient logique alors de séparer l’activité de l’association en créant une société qui gère l’événement. Autre exemple sur l’UTMB : l’association les trailers du Mont-Blanc et la société Autour du Mont-Blanc SARL (devenu SAS UTMB Group récemment).

Cela ne veut pas dire qu’on perd l’esprit associatif, cela permet de séparer la gestion. Fiscalement, l’activité de vente est supporté par la société et des subventions peuvent être reversée à l’association par la société… Le but de la création d’une société ne signifie pas que les gens veulent s’en mettre plein les poches.

Si vous avez fait le petit calcul, vous venez de comprendre pourquoi quand une course change de gestion entre une association loi 1901 et une société, il peut y avoir une grosse augmentation, tout simplement car le dossard est assujetti à la TVA de 20%.

De lourdes dépenses

L’organisation d’un événement est assez complexe, il s’agit souvent d’un an de travail et tout se joue sur un ou deux jours. L’un des plus gros postes de dépenses est les secours et la sécurité. Les secouristes qui se trouvent sur tous les parcours et les moyens qui sont déployés pour assurer une sécurité maximum pour les coureurs. C’est d’autant plus vrai sur les trails en montagne ou l’utilisation d’un hélicoptère n’est pas rare. C’est plus de 14% qui sont alloués pour cette partie.

Les salaires, les frais d’organisations, de chronométrage, les navettes représentent seulement 25% de votre dossard soit à peine plus que la TVA reversée à l’état. Le village où vous pourrez retirer votre dossard représente 6% des dépenses.

19% sont alloués aux frais administratifs et de communication. Ce sont des dépenses assez courantes et c’est dans la moyenne des sociétés. 10% de frais de communications c’est peut paraître beaucoup mais ce qu’il faut attribuer pour se donner de la visibilité.

Pour votre plaisir

En regardant les chiffres 8% sont attribués aux lots et l’animation de la course, auquel je rajouterais 2% pour les ravitaillements qui sont inclus dans les frais d’organisations et de logistiques.

On trouve ainsi 10% de votre dossard qui sont utilisés pour votre plaisir. En effet, souvent les coureurs font remarquer que la contre-partie du prix d’un dossard sont ces fameux 10%. Il n’est pas rare de voir des remarques du style : « 60 euros pour 2 gorgées d’Orangina et un tee-shirt pourri c’est du vol ». Vous comprendrez maintenant que l’organisation d’un course ne se résume pas à ses 10% de cadeaux mais à tout ce qu’il y a autour.

Surtout que dans certains cas, le fameux tee-shirt est fourni par un des partenaires. Sur la Maxi-Race c’est plus de 300 000 euros qui sont fournis en marchandise et en service par les partenaires publics ou privés.

Dans ce cas, les dossards des coureurs représentent 74% de rentrées d’argent, le reste est fourni par les partenaires.

Un grand bravo à Maxi-Event qui a publié ces chiffres en tout transparence.

Laisser une réponse