Running, Trail, Fitness
 

Under Armour HOVR Infinite : tests



 

Les objets connectés envahissent notre quotidien pour le meilleur et pour le pire. L’un des grands avantages d’un objet connecté est sa capacité à se mettre à jour via internet pour profiter de mises à jour pour améliorer. Les algorithmes, les programmes sont partout et il vaut mieux parfois les mettre à jour.

Cela dit quand j’ai enfilé pour la première fois les dernières chaussures de running de la marque américaine Under Armour, j’étais loin d’imaginer qu’en lançant l’application MapMyRun (qui appartient maintenant au groupe Under Armour), elle me demanderait de secouer la chaussure droite et ensuite de la mettre à jour…

En effet, la nouvelle Under Armour HOVR Infinite contient une puce accéléromètre qui permet de transmettre à l’application des données comme la cadence ou la longueur de la foulée.

Under armour HOVR Infinite

Rien de nouveau, vous allez me dire dans la mesure où ce type de données étaient disponibles via une puce type Garmin ou Polar qu’on fixait sur les lacets de la chaussure.

Pas d’informations complémentaires, comme on avait pu le voir sur le modèle Altra qui permettait de connaître le type de foulée.

Outre l’aspect technologique passé, cela reste tout de même une chaussure de running avec une semelle HOVR (qu’on avait pu découvrir l’an dernier sur le modèle Phantom) mais avec une conception du chaussant plus classique.

La semelle d’usure est bien épaisse, elle adhère bien et elle est plutôt solide. Je n’ai constaté aucun signe d’usure prématurée pour le moment. Il faut le noter car une bonne adhérence peut parfois être signe d’une matière plus tendre et donc avec une usure plus rapide. A l’image des pneus de Formule 1, il faut trouver le bon compromis entre adhérence et usure.

Le mesh est plutôt bien aéré et il régule bien la température même en hiver. Un accueil du talon qui est bien rembourré, le tout dans une conception assez classique si l’on compare avec le modèle Phantom qui a également une semelle HOVR.

Un modèle solide qui propose cette originalité de contenir une puce accéléromètre. D’ailleurs cette puce, qui communique en bluetooth peut être détecté par des montres comme une Garmin Fenix 5 sans souci en utilisant la procédure d’ajout d’un capteur.

Laisser une réponse