Running, Trail, Fitness
 

Seul, en couple avec un coureur ou pas…



 

seul-coupleChers amis célibataires, la saint-valentin est une journée difficile : voir les couples s’afficher en public et se sentir esseulé… Afin de vous remonter un peu le moral, voilà 5 raisons qui font qu’être célibataire c’est parfois pratique quand on fait de la course à pied. Ne soyons pas très sérieux :

Vous êtes le meilleur coureur de la maison

Pas de guerre interne, pas de compétition au meilleur temps sur 5 kilomètres : Même si l’émulation est un vecteur de performance, se faire charrier parce qu’on a fait une contre-performance au 10 kilomètres de bourg d’à côté on peut s’en passer

Un calendrier d’entrainement simple

Si votre moitié fait aussi de la course à pied, il faut que l’un d’entre vous reste à la maison pour garder les enfants. Il va falloir faire une véritable gymnastique de calendrier pour savoir qui va s’entrainer quand…

Inutile d’expliquer à votre moitié : pourquoi vous vous levez à 8h du matin le dimanche

Votre moitié ne court pas et ne comprends pas pourquoi vous faites tout ça. Alors quand elle vous entend vous levez à 8 heures du matin, le dimanche… elle vous demande pourquoi vous vous levez si tôt.

Vous pouvez respecter votre diététique à la lettre 

Paléolithique, scandinave ou autres, vous préparez et vous consommez ce que vous voulez sans devoir vous exclure du repas familial ou passer pour une blonde en plein régime pour être svelte à la plage.

Personne ne râle car vous sentez la transpiration en revenant de votre footing

Le sport malheureusement ça fait transpirer, au risque d’incommoder votre entourage vous avez tendance à sentir un peu surtout après les 2 heures d’une sortie longue. Mais une petite douche et il n’y paraitra plus. Mais malheureusement entre vos affaires de course à pied et le moment de passer à la salle de bains, vous avez peut être croisé quelqu’un !

Allez un peu de courage pour cette journée ! Allez vous faire un petit footing !

Un commentaire sur “Seul, en couple avec un coureur ou pas…”


Posté par JM Le 16 février 2017 à 6:44

Bonjour,

Pas mal comme titre d’article : ça me rappelle une chanson de Balavoine !

Répondre


Laisser une réponse