Running, Trail, Fitness
 

Neige sur la france : au revoir les records



 

Vous n’avez pas pu le rater, dernièrement il a neigé sur une grande majorité du pays. Alors que certaines courses ont du être annulées comme la course des pyramides à la Grande Motte. Nous sommes en lieu de se demander si les parcours sont en état de recevoir des milliers de coureurs dans les meilleures conditions.

Ce matin, j’ai été courir sur une partie du parcours du semi-marathon de Nancy (programmé le dimanche 4 mars 2018). D’ailleurs je vous invite à voir la photo en illustration, la fameuse « balançoire » de la concorde (ou le pont suspendu si vous préférez), dans son état de ce matin (soit près de 24 heures avant le départ de la course).

Autant vous dire qu’il est difficile dans ces conditions de maintenir une allure acceptable, les appuis sont fuyants, le verglas de vendredi matin, les chutes de neige et le froid qui s’en ai suivi offre un parcours assez difficilement praticable.

Depuis ce matin, durant mon footing, les équipes de la métropole ont commencé à déneiger le tracé du parcours. Si je me demandais si la course allait être annulée, les efforts fournis par les agents pour rendre le parcours praticable ne me faisait pas douter de la tenue du départ.

Les organisateurs doivent ils / peuvent ils annuler une course pour intempéries ?

Je me suis penché sur le cas de la course des pyramides en lisant le règlement (vous savez le truc qu’on valide sans le lire). Et si j’en crois ce règlement, les coureurs ne seront même pas remboursé. La citation qui suit est extraite du règlement des courses.

« Aucune inscription ne sera remboursée en cas d’annulation pour force majeure, rendant impossible le maintien de la course sans risque pour les participants, organisateurs ou spectateurs, tels que, sans que cette liste ne soit limitative, intempéries, attentats ou menaces d’attentats, interdiction administrative ou préfectorale. »

Le règlement est très clair sur ce point : le préfet, les organisateurs, les organisations publiques peuvent décidé de l’annulation d’une course pour force majeure (au passage la liste n’est pas limitative autant dire qu’ils sont protégés) et cela sans rembourser les inscriptions des coureurs.

Un commentaire sur “Neige sur la france : au revoir les records”


Posté par Doris Le 3 mars 2018 à 20:46

Et si on regarde cela depuis l’angle de l’organisateur, les dépenses sont faites, il ne peut pas se passer de cette rentrée d’argent, au mieux il pourra vous proposer une réduction sur l’édition suivante et pour cela il faut qu’il puisse l’organiser… donc il ne peut pas rembourser. Je connais un organisateur, privé, qui avait appliqué ce principe, deux ans plus tard il rame encore et accuse un gros déficit, alors pour 15, 20, 25€ ou même un peu plus, vous qui faites X courses par an, ça ne va pas vous ruiner, l’organisateur, si!

Répondre


Laisser une réponse