Running, Trail, Fitness
 

Xavier Thévenard : touché en plein vol



 

Il en avait fait l’un des ses objectifs de l’année, depuis le mois de janvier, son planning avait était conçu pour cette course : la Hard Rock 100 aux états-unis dans le Colorado. Une course exigeante remportée l’an dernier par Kilian Jornet avec une épaule démise et un bras en écharpe. Une course de 160 kilomètres et un peu plus de 10000 m de dénivelé positif, une course comme l’UTMB ou la diagonale des fous.

Vendredi 20 juillet, le départ est donné et assez vite Xavier Thévenard prend la tête de la course. Une fois n’est pas coutume, la famille Ardito ne l’accompagne pas, c’est sa compagne et l’autre champion Benoit Girondel (vainqueur de la diagonale des fous en 2017) qui se charge du suivi de courses. Il est prévu que Benoit fasse le lièvre sur la deuxième partie de la course. Tout se passe merveilleusement bien, Xavier prend au fur et à mesure de l’avance. Celui qui a fait sa réputation sur les courses Alpestres, passe avec succèes les points de passage. Il est bien parti pour accrocher la course à son palmarès après sa troisième place en 2016.

Son avance est considérable et seul un grosse chute pourrait l’empêcher de gagner, c’était sans compter sur le règlement… A 15 kilomètres de l’arrivée et alors qu’il compte plus de 2 heures d’avance, le couperet tombe, il est disqualifié pour un ravitaillement hors zone. C’est au 69ème kilomètre alors qu’il sort tout juste d’un ravitaillement, qu’il retrouve ses accompagnateurs sur un passage de route, ils discutent et xavier reprend de l’eau et de la glace alors qu’il vient de faire le plein quelques minutes plus tôt. Une faute d’inattention lourde de conséquences qui annule d’un seul coup des mois d’entrainement.

Une faute qui fera des heureux puisque c’est l’américain Jeff Browning qui remporte la course. Il faut dire que les américains sont à la peine depuis plusieurs années sur cette course, alors qu’ils sont très nombreux à prendre le départ. Kilian Jornet, Julien Chorier et Sébastien Chaigneaux trustaient les premières places depuis quelques années.

Aucun contestation possible, même si certains disent que le règlement est imprécis, ce n’est absolument pas le cas, ce qui est regrettable c’est le temps qu’il a fallu à la direction de course pour annoncer la disqualification au jurassien. Il y a 10 commandements à respecter et le non respect peut entrainer la disqualification. Le dixième commandement est très précis :

« Crew may give runners aid within 400 yards of the aid station. Please do not go out on the course and give aid between aid stations nor should runners or their crew stash aid for runners along the course. »

En résumé, l’assistance est autorisée à 400 yards (environ 365 mètres) autour du point de ravitaillement. Le non-respect de ces 10 commandements peut entrainer une disqualification.

« If a crew chooses to ignore the following guidelines then their runner is at risk of being disqualified. « 

Le règlement est limpide et Xavier a fait une erreur et il en paye les conséquences… Dommage surtout qu’il comptait 2h40 d’avance sur son poursuivant à 15 kilomètres de l’arrivée… Xavier est un battant, il ne fait aucun doute, il saura rebondir et il reviendra encore plus fort.

Photo d’illustration : Facebook Xavier Thévenard

Laisser une réponse