Running, Trail, Fitness
 

Quelles chaussures pour la Saintélyon ?



 

Vous allez me dire que c’est sans doute un peu tard pour publier des conseils alors que la course est passée. Sur ce point, je vous l’accorde vous avez raison. Mais n’ayant jamais couru l’une des courses de la Saintélyon, je me voyais mal donner des conseils sur un terrain et des conditions que je ne connais pas. Mais sur le salon qui précède les courses, c’était l’interrogation de la plupart des coureurs. Il suffisait de s’approcher d’un groupe pour voir que le sujet était sur toutes les lèvres et c’est en effet toute la complexité de cette course. Avec un gagnant chez les hommes qui court les 81 kilomètres en 6h29 et d’autres qui ont largement dépassé les 17 heures de course, cela révèle toute la subtilité du choix des chaussures.

Des conditions variables en fonction des éditions

La pluie, la boue, la neige, le verglas… et j’en passe.  Chaque édition est différente, plus ou moins froide, plus ou moins verglacée,… Tous les ans, il faut donc récupérer les informations auprès des locaux pour connaître l’état du terrain. Ensuite il faut scruter la météo pour voir ce qu’il va se passer le jour J, il faut observer les prévisions en « altitude » puisqu’il arrive qu’il y ait de la neige à Saint-Christo-en-Jarez.

Un terrain très mixte

Sur un trail classique, le choix est simple en fonction du terrain gras ou sec, vous pouvez facilement choisir la paire de chaussures qui vous convient le mieux. Mais sur la Saintélyon au delà du terrain type trail, il y a aussi pas mal de routes. il faut donc composer avec un modèle de chaussures de trail qui soit supportable sur la route.  La fameuse speed cross de Salomon est idéale dans la boue et sur des terrains techniques, mais pas sur la route. Il faut donc donner la priorité à un modèle de trail avec lequel vous avez déjà fait des portions de route régulièrement. Pour ma part, j’ai choisi la Salomon S-Lab Ultra mais on pourrait aussi utiliser une Hoka One One Speedgoat, une Asics Trabucco ou Cascadia de Brooks.

Des accessoires en plus

En suite, vous pouvez ajouter des éléments sur votre chaussure pour mieux passer dans la neige et sur le verglas comme les chaines Yaktrax (et les enlever si ce n’est plus nécessaire). Vous pouvez aussi utiliser des guêtres au niveau de la cheville pour éviter que la boue, l’eau ou la neige ne rentrent dans votre chaussure. Vous pouvez également utiliser des modèles en Gore-Tex en cas de forte pluie, cela évitera d’avoir les pieds trempés mais attention à ne pas faire rentrer de l’eau dans la chaussure en marchant dans une grosse flaque d’eau.

Comme vous l’avez compris, il n’y a pas de modèles idéals pour la Saintélyon, certains utilisent même des modèles route, c’est une solution parmi d’autres. Mais il faut se poser la question et être convaincu par votre choix avant de prendre le départ. Si cet article vient un peu tard pour l’édition 2018, il sera toujours valable pour l’édition 2019 ou j’espère vous retrouvez une réponse à vos questions.

Laisser une réponse