Garmin Fenix 3 et 5 : suivre sa VO2 Max



 

Cela fait près de 2 ans que j’utilise régulièrement la Garmin Fenix 3, et plus récemment la Garmin Fenix 5. Depuis tout ce temps, j’ai préparé des marathons, des triathlons, des trails,… de manière sérieuse parfois et d’autres moins. J’ai toujours eu une approche très légère de l’entrainement, il faut être sérieux mais je n’ai pas envie non plus de me prendre la tête….

En plus de 15 ans de course à pied, j’ai eu des hauts et des bas, je me connais plutôt bien, je sais quand je suis en forme et que je me sens bien. Je sais mesurer de manière subjective mes sensations et en général, cela se confirme souvent sur l’allure sur le chrono.

Depuis l’arrivée de l’affichage de la VO2 Max sur les Fenix, je suis sa valeur de manière régulière (vous pouvez d’ailleurs voir l’historique sur Garmin Connect dans la partie Rapports).

La valeur en soit ne me parle pas plus que ça mais j’ai remarqué avec le temps que cela variait entre 46 et 52. Quand je me sens bien, que la course me semble facile, que je vois que mon allure est excellente, je suis proche de 52. Par contre quand c’est la galère (comme en ce moment), que je n’ai pas de sensations… je suis plutôt au alentour de 46.

Si dans les premiers temps cette valeur ne me parlait pas, j’ai finalement appris à l’apprécié. Ce qui est donc intéressant, c’est de valider une période d’entrainement plus intenses. Si l’entrainement, les séances se passent bien alors le chiffre monte. Cela me permet de confirmer que la période s’est bien passé.

Les nombres sont parfois difficiles à appréhender, il est compliqué de se situer en bien ou en mal. Avec le temps, ce qui devient intéressant c’est de pouvoir comparer les sensations et les chiffres pour savoir où on se situe par rapport à une nouvelle préparation.

En résumé, prenez un peu de recul sur les chiffres, il ne faut pas comparer aux autres mais plutôt comparer avec vos données du passé.

 

Laisser une réponse