Running, Trail, Fitness
 

Capteur cardio poignet : le succès annoncé



 

capteur-succesCela ne fait plus aucun doute maintenant, les consommateurs ont choisi : ils veulent des capteurs cardio au poignet et pourtant au début c’était loin d’être gagné. Histoire d’une technologie que les leaders ne voulaient pas voir.

Il y a 4 ans, nous avions annoncé la Mio Alpha, première montre avec un capteur cardiaque au poignet. En effet, la technologie existe dans le milieu médical depuis un moment: Il n’est plus obligatoire de mettre des capteurs sur la poitrine pour avoir un monitoring simple de fréquence cardiaque. Bien sûr, les capteurs sur la poitrine seront toujours plus précis mais est-ce que le coureur (la plupart du temps amateur) a besoin d’autant de précision ?

Assez vite un nouvel entrant du secteur (Tomtom) se lance dans la production d’une montre très complète avec le fameux capteur. Le succès est au rendez-vous, Tomtom prendra ainsi des parts de marché dans un milieu de plus en plus concurrentiel. Les 3 grands du secteur regarde et en off, les commentaires vont bon train : « ce n’est pas fiable », « les entraineurs travaillent sur des intervalles de battements », « c’est trop imprécis »,…

Mais à côté de ça, les coureurs trouvent leur compte :

  • pas d’accessoires en plus, la montre fait tout
  • pas d’inconfort avec la ceinture oppressante sur la poitrine quand la respiration devient intense
  • pas de frottement…

La gente féminine trouve enfin une solution acceptable et se réjouit de pouvoir enfin réellement suivre la fréquence cardiaque.

Ensuite c’est le leader du secteur qui bouge : Garmin ne peut pas laisser passer ce marche et lance la Garmin 225 pour jauger le marché dans un modèle entrée de gamme pour les coureurs peut être moins exigeants sur la précision. Encore une fois le succès est au rendez-vous et Garmin lancera ensuite la Fenix…

Depuis quelques temps, c’est finalement les puristes Suunto et Polar qui feront le pas vers ce fameux capteur.

En seulement 4 ans, l’industrie de la montre de sport a su prendre en compte les attentes des consommateurs en proposant un produit innovant et différent. Bien sûr ce capteur a ses limites (principalement à cause des différentes peaux), mais il faut remercier Mio d’avoir ouvert la voie vers plus de confort.

Un commentaire sur “Capteur cardio poignet : le succès annoncé”


Posté par Olivier Le 10 février 2017 à 22:43

Salut, je suis à Montréal, hier, -15 degrés. Je cours donc avec ma montre par dessus ma veste. Je ne pourrais jamais acheter ce type de montre. Idem pour le ski de fond par exemple, ou le ski alpin. J’espère que les ceintures vont perdurer.
Salutations!

Répondre


Laisser une réponse