Running, Trail, Fitness
 

Garmin apporte la puissance



 

Depuis quelques temps, la puissance (souvent utilisée en cyclisme pour l’entrainement) fait son arrivée dans le milieu de la course à pied. D’ailleurs je teste actuellement le capteur Stryd mais celui-ci risque de prendre un gros ralentissement puisque Garmin vient d’annoncer une nouveauté fondamentale qui va complètement dans ce sens.

C’est via une simple petite application disponible sur Garmin IQ, développée par GarminLabs, que l’information est arrivée. Dans la description de cette application, Garmin explique que la fréquence cardiaque et l’allure ne sont pas les seules représentations de la charge d’entrainement. En considérant de nombreux facteurs : allure, oscillation verticale,… et même les conditions météorologiques (vent en particulier), l’application (de forme Data field : une donnée supplémentaire) calcule directement votre puissance instantanée.

En lisant cette description et en particulier sur l’influence des données météorologiques, une question m’est venue à l’esprit « Comment ma montre connait la vitesse du vent ? ». Quelques lignes plus loin dans la description, Garmin explique que le programme récupère les données du téléphone: les dernières données météorologiques mais aussi des données de la montre (effectivement il y a un capteur barométrique, thermique).

Tout cela combiné vous permet d’afficher la puissance développée pendant la course.

Pour répondre à la concurrence naissante sur le sujet, Garmin utilise un ton légèrement sarcastique avec un « Et le meilleur dans tout ça ? » C’est la gratuité de l’application, il faudra juste avoir au minimum une Garmin Fénix 5 et une ceinture HRM-Run ou HRM-Tri.

Ensuite il suffit juste d’installer l’application « Running Power » sur votre montre via le portail Garmin Connect IQ et ensuite d’installer le champ de données dans vos écrans de données pour la course et le tour est joué !

Bon run tout en puissance !

Laisser une réponse