Running, Trail, Fitness
 

En route vers la longue distance en triathlon



 

Comme je suis de plus en plus à l’aise sur la distance olympique après quelques années de pratique, j’ai décidé l’an dernier de passer à la distance supérieure. J’ai longtemps attendu pour sauter le pas car cette distance fait peur puisqu’il s’agit de la distance half-ironman : 1900m de natation, 90 km de vélo et 21 km de course à pied cela devrait m’amener vers au moins 7 heures d’effort puisque c’est quasiment le double d’un distance olympique que je cours en un peu plus de 3 heures.

L’an dernier j’ai un peu tardé à m’inscrire sur cette distance et comme je voulais rester à proximité de chez moi, j’ai raté les inscriptions pour le half-ironman du Luxembourg. Mais peu importe l’autre inscription était encore plus logique même si je sais que cela sera plus dur. En effet, je me suis inscrit au Triathlon XL de Gérardmer.

Je suis finalement content de ce choix car c’est une épreuve mythique, j’ai couru tous les autres formats : S et M à plusieurs reprises et à chaque fois j’ai trouvé cette épreuve unique et hors norme par son cadre, son ambiance, son parcours,… Mais aussi les Vosges, mon département de naissance, là où j’ai fait mon premier triathlon (avec la même équipe organisatrice)… C’est finalement une suite logique.

Le triathlon de Gérardmer est une épreuve réputée dur sur le circuit en France et en Europe avec un parcours vélo avec quelques cols à franchir. D’ailleurs j’irai reconnaitre prochainement le parcours vélo pour me préparer au mieux à ce jour important. 

Il me reste encore 2 mois pour me préparer au mieux pour cette épreuve, j’ai commencé à augmenter les distances en vélo et en natation. 

Cela sera sans doute le feuilleton de l’été sur le site pour vous conter ma préparation, mon matériel et mon état d’esprit.

Laisser une réponse