Running, Trail, Fitness
 

Sang dans l’urine après l’effort

Manu


 

sang-urine-effortL’autre jour après une sortie longue un peu musclée dans les coteaux et sur le plateau, j’ai eu la mauvaise surprise d’uriner de manière assez inhabituel. En effet, j’avais vraisemblablement du sang dans mes urines ce qui donnait une couleur rouge / brune. Sur le coup, je vous laisse deviner l’effet que cela peut donner chez un sujet sain et en bonne santé… A côté de ça, aucune douleur, pas de fièvre, … et j’ai fait une bonne séance. Il n’y a donc aucun mauvais signe.

Forcément à ce moment là, difficile de relativiser. Ce phénomène n’est pas normal mais le médecin me demande si j’ai des douleurs ou de la fièvre, il me dit de boire abondamment et de vérifier dans les heures qui viennent si tout revient à la normale sinon il faudra consulter assez rapidement.

Je peux vous assurer que pour quelqu’un qui ne boit jamais assez… j’ai vite changé mon fusil d’épaule. La gourde sur le bureau et je l’ai vidé à plusieurs reprises. J’ai du boire 2 litres dans les 2 heures qui ont suivi. Dès que je suis retourné aux toilettes, c’était la délivrance tout était clair.

L’explication semble simple : durant un effort violent ou sur des sports d’endurance, un petit vaisseau sanguin peut saigner ou des cellules peuvent se détruire, ce qui peut colorer l’urine sur les tons rouges / bruns. Mais cela ne provoque aucune douleur, ni même de la fièvre. Il faut juste être vigilant dans les heures et les jours qui suivent.

Attention il ne faut pas prendre ce type d’événement à la légère. Pour ma part, le phénomène ne s’est pas reproduit et je n’ai eu aucune douleur.

 

 

 

6 commentaires sur “Sang dans l’urine après l’effort”


Posté par CathRun Le 19 octobre 2014 à 18:05

C’est bien que ce soit rentré dans l’ordre, mais boire dilue, et donc on ne voit plus rien en visuel, donc je consulterais quand même. Ca n’empêche pas de bien s’hydrater en course…

Répondre


Posté par yoann Le 23 mai 2016 à 19:10

je viens de lire ton expérience. Je viens d’avoir ce désagrément ap^rès une course un peu forcée. C’est la première fois. effectivement ca fait flipper. Alors autant il me rassure ton article, autant je pense consulter des demain quand meme au cas où …

Répondre


Posté par platel Le 3 juillet 2016 à 10:51

pareil pour moi apres un running d une heure jurine rouge jai bue pendant ma course peut etre pas assez . si je cours 40 minutes environ je n est pas ce souci

Répondre


Posté par Robert Le 24 juillet 2016 à 12:19

Expérience assez similaire après 1400 m de dénivelé positif et négatif en randonnée en terrain brut, assez engagée, et descente très rapide … Retour au refuge : urine couleur café, sans douleur ni manifestation autre. Bis un peu plus tard.

Le lendemain, trajet de retour avec +1200 / -1400 sur sentier. Dès le départ sensation très inconfortable à gauche, zone uretère. J’ai failli dire pouce mais ça aurait eu des conséquences ennuyeuses sur le groupe, j’ai donc continué en serrant les dents. Après le col, après repos, je reprends en pas meilleur état jusqu’à un coin tranquille où j’urine … et tout va mieux après – je reprends goût à la vie.

Conclusion : probable colique néphrétique, donc passage d’un calcul, le premier à presque 60 ans. C’est pas super confortable, et pourtant je doute d’avoir approché les limites de la douleur que ce genre de pathologie peut entraîner.

Répondre


Posté par cathy Le 11 mars 2019 à 20:26

je suis une femme de 51 ans je crois avoir vue du sang dans la cuvette des toilette il y a 3 mois j ai fait une échographie des voix urinaire j ai un kyste simple a un rein et après j ai fait une fibroscopie de la vessie RAS et un scanner des voit urinaire RAS il n on rein trouver que pensez vous de tout sa ? merci pour une réponse

Répondre


Posté par Micky Le 14 mars 2019 à 10:53

Il y a quelques mois (Octobre 2018), il m’est arrivé le même désagrément après une longue course de 1h30 sans être bien hydraté, alors que je cours d’habitude 45 min.
Dès le retour à la maison, j’ai uriné du sang, un sang très rouge, mon épouse a appelé les urgence qui ont répondu que si ça ne piquait pas et que je n’avais pas de fièvre, ce n’était surement pas grave et que j’avais dû « choquer » mes reins pendant l’effort.
Après consultation chez mon médecin, j’ai passé une Echo des reins et là rien de préoccupant.
Le médecin qui a exécuté l’échographie m’a expliqué que lors d’un effort intense le sang est envoyé vers les muscle au détriment des reins, ce qui peut les faire souffrir.
J’ai effectué par la suite une prise de sang ainsi qu’une analyse d’urine et là aussi tout est normal : pas de sang dans les urines et bonne fonction rénale.
Cela ne s’est plus jamais reproduit depuis mais depuis je bois beaucoup d’eau avant et après l’effort.

Répondre


Laisser une réponse