Periostite tibiale : la solution Zamst SS-1



 

zamst-ss-1Si vous ne connaissez pas encore ce mal très courant chez les coureurs alors vous pouvez vous estimez chanceux, c’est assez douloureux et pour un sportif une blessure est toujours frustrante. Un de nos lecteurs avait exposé sa solution pour guérir ce mal en passant par un strappage complet du mollet douloureux. Il faut l’avouer, pour une utilisation régulière, cette méthode est un peu complexe.

La société japonaise Zamst (dont nous avons présenté ici plusieurs dispositifs d’orthèses)  propose un dispositif à mettre en place sur la jambe et qui ferait un effet similaire pour aller vers la voie de la guérison.

La periostite tibiale est un mal assez courant chez les coureurs : lors d’une reprise, de changement de terrain (j’avais eu un début de douleur de ce type en passant d’une période trail à une période majoritairement route),…  Les causes sont multiples mais la douleur est la même : sur l’avant du tibia à la surface de l’os. C’est réellement handicapant pour pratiquer la course à pied et j’ai rencontré de nombreux coureurs présentant ce problème : cela génère beaucoup de frustration car la forme est là mais cette douleur limite l’entrainement.

La nouvelle Zamst SS-1 permet de réduire les problèmes et s’installant facilement sur le mollet à l’image du système de strap. La Zamst SS-1 va diminuer les vibrations et surtout le glissement qui crée l’inflammation.

Comme toujours avec les produits Zamst : de nombreuses tailles disponibles en fonction de la taille du mollet et un système d’ajustements avec des velcros. Un tissu solide et agréable à porter…

Zamst propose encore une fois une solution pertinente pour traiter les blessures du sportifs à l’image de la RK-1 pour le TFL ou la AS-1 pour l’entorse de la cheville.

10 commentaires sur “Periostite tibiale : la solution Zamst SS-1”


Posté par Julien Le 9 mars 2015 à 23:48

Bonjour à tous. Merci pour votre article, ce produit m’intéresse tout particulièrement. J’ai déjà été voir 2 podologues déjà ils m’ont tous les deux prescrit des semelles mais cette périostite revient toujours malheureusement. Quelqu’un l’a déjà vraiment essayé ? Cela fonctionne ? Merci

Répondre


Posté par Maxime Le 11 mars 2015 à 23:31

Bonjour Julien, passez en minimaliste et vous n’aurez plus rien.

Répondre


    Posté par Carole Le 24 février 2017 à 15:08

    Pour avoir forcé le passage en minimaliste à cause de douleurs tibiales devenues handicapantes, je peux affirmer que la douleur tibiale a certes bien diminué, par contre elle ne disparaît pas complètement, c’est donc la raison pour laquelle je pense tester cette orthèse car il m’est ¨très difficile de faire un pause.


Posté par Phinic Le 12 mars 2015 à 10:47

J’ai eu une périostite tibiale, apparue sur les templiers au 30ème km, j’ai souffert mais fini quand même, passé le 50ème j’étais obligé de marcher dans les descentes tellement c’était douloureux. Le médecin du sport vu quelques jours plus tard ne s’est pas posé autant de questions que vous. Ce problème là, c’est une carence en vitamine D, très fréquente chez les runners, m’a-t-il dit. Une analyse sanguine l’a confirmé, depuis je prends régulièrement des ampoules de Vitamine D et ce n’est jamais revenu. J’avais également des douleurs aux chevilles entre octobre et mars qui ont aussi disparu, ce qui prouve le lien avant cette carence.

Répondre


Posté par Julien Le 31 mars 2015 à 9:27

Je vous remercie pour vos réponses et conseils. Je va J’ai acheté

Répondre


Posté par Julien Le 31 mars 2015 à 9:42

Je vous remercie pour vos réponses et conseils. Je vais commencer une cure de vitamine D car oui je pense que je suis en manque de soleil… En ce qui concerne le minimaliste j’y songe depuis un moment mais je ne suis toujours pas prêt à passer le cap il faut que je lise un peu plus à ce sujet, d’ailleurs si vous avez des articles à ce sujet je suis preneur. J’ai acheté la Zamst SS-1 pour mon tibia gauche car c’est sur celui la que j’ai la périostite la plus prononcée. Voilà ce que je peux dire après une première sortie : Au début la sensation est bizarre car la Zamst serre bien le mollet, j’ai l’habitude de courir avec des chaussettes de compression mais la sensation n’a rien à voir. Je pensais que ca allait me gêner pendant la course mais au bout de 5min on s’y habitue très bien et elle ne gène pas. A la fin des petits footings j’ai pris l’habitude de tâter mes tibias pour ressentir l’inflammation de la périostite et à ma grande surprise aucune douleur sur le tibia gauche au passage de mes doigts, malheureusement j’ai toujours une douleur au tibia droit donc je vais certainement acheter la Zamst pour le tibia droit. Donc après une première sortie c’est un résultat positif j’espère que d’autres sorties pourront confirmer ça… J’essaierais de vous faire un retour. Je m’interroge aussi sur l’utilisation de la Zamst sur les sorties longues.

Répondre


    Posté par Julie Le 29 février 2016 à 16:08

    Bonjour Julien Avez-vous des retours à faire depuis quelques mois désormais ? je souhaiterais l’acheter mais voudrais des avis sur le long terme. Merci à vous, julie


    Posté par Oussama oudghiri Le 8 avril 2017 à 10:31

    Bonjour julien.j ai lu ce que tu as écrit.moi j’ai une périostite ça fait 3 ans.et je voudrais savoir est ce que le prdt Zamst ça marche bien.e aussi des conseils.e merci bcp


Posté par Gomar Le 20 juillet 2016 à 17:29

Bonjour, je voudrais savoir si ce produit peut être remboursé par la sécu svp ? Margaux F.

Répondre


Posté par Lolyve Le 24 octobre 2017 à 18:17

Bonjour, Je confirme que ça marche plutôt bien. Pour ma part, je n’ai encore rien trouvé de mieux contre la périostite tibiale. Depuis une énorme entorse rotulienne au genou droit en 2005, je fais systématiquement des périostites quand je cours, particulièrement à la jambe droite. C’est horriblement frustrant car j’ai dû faire de longues pauses jusqu’à 3 mois, mais la périostite est toujours revenue malgré mes semelles orthopédiques, un entrainement ridicule sur terrain meuble, de bonnes chaussures, de bons étirements, souvent du glaçage, etc. Je dirais que cette prothèse m’a permis de doubler voire tripler mon nombre de séances. J’en étais rendu à courir 1 fois par semaine juste 35 à 45 mn, parfois toutes les 2 semaines… Aujourd’hui, je peux courir 2 fois par semaine au moins. La douleur toujours présente mais moins vive. Je suis très loin de ce que je faisais avant, mais au moins je retrouve les sensations qui me manquaient. En espérant vous avoir éclairés.

Répondre


Laisser une réponse