Running, Trail, Fitness
 

Un dimanche matin comme les autres



 

Comme beaucoup de coureurs j’ai le rite du dimanche matin: la fameuse sortie longue. Si en hiver, cette partie de l’entrainement n’est pas toujours plaisante. Quand le soleil commence a reprendre un peu son travail, cela devient un vrai plaisir. Cette sortie est très révélatrice de votre état de forme. Quand vous arrivez en fin de préparation marathon, Une sortie de 2 heures et plus, doit passer au mieux :

  • vous êtes fatigué mais pas trop vous arrivez à avoir une activité normale dans la journée qui suit
  • vous n’avez pas de douleurs physiques (chevilles, genoux, hanches ou dos)
  • vous avez réussi à garder le rythme pendant toute la sortie

A ce moment de la préparation, tous les voyants doivent être au vert.

Le rituel est toujours le même, en fonction du programme de la journée, il faut se lever plus ou moins tôt. Le luxe était de ne pas s’imposer le réveil, prendre le temps de se réveiller, de manger un petit déjeuner rapide, de s’habiller et c’est parti.

Quand vous avez la chance de vous lever en même temps que le soleil, que vous profitez des pistes cyclables encore vide, que le rythme est au rendez-vous, vous rentrez après plus de 20 kilomètres au compteur et par la suite la journée se déroule parfaitement, il n’y a pas meilleur façon d’emmagasiner de la confiance pour le jour J.

Ne soyez pas effrayé par la sortie longue, si votre progression est bien gérée cela deviendra un vrai plaisir, un moment plus proche de la promenade que d’une séance d’entrainement difficile.

 

Laisser une réponse