Nike FlyKnit One : présentation et test



 

Nike FlyKnit One avant 1Pour ceux qui suivent la page Facebook, vous avez pu découvrir la dernière chaussure de running Nike en exclusivité tout au long du week-end. Vous avez été nombreux à réagir et à poser beaucoup de questions. Depuis quelques jours, j’ai pu toucher et tester ce nouveau modèle avec un chaussant entièrement tricoté… Le tricot est-il l’avenir de running ? Débat intéressant où Nike apporte une réponse plus que satisfaisante !

Si il y a bien une révolution dans cette chaussure de running c’est le chaussant. Il est entièrement tricoté… cela peut paraître surprenant car vous imaginez sans doute votre grand-mère en train de tricoter une écharpe ou un pull mais certainement pas une chaussure de course à pied. Et pourtant c’est possible.

La fabrication de la Nike FlyKnit One

Le tricot c’est juste un ensemble de noeuds fait avec un ou plusieurs fils. Chaque noeud, les uns à côté des autres, donne une forme, une tension, une flexibilité en fonction de l’épaisseur et de l’élasticité du fil mais aussi du serrage des noeuds. Nike réalise donc le chaussant en un seul morceau entièrement tricoté.

Après le tricotage, le chaussant à plat donne cela :

nike-flyknit-patron

Ensuite le chaussant est cousu sur l’arrière du talon, on y ajout une semelle et un maintien du talon et le tour est joué. Je vous rassure c’est un peu plus complexe que ça mais c’est l’idée générale qui ressort de ce processus de création.

Les détails techniques de la Nike FlyKnit One

Bien sûr, vous retrouvez l’amorti LunarLon qui équipe la plupart des modèles de la marques (Lunar Racer, Lunar Fly, Lunar Glide). Un poids ultra léger puisque le 42 ne pèse que 240g. Vous retrouverez également le logement pour installer votre capteur Nike+.

Le test de la Nike FlyKnit One

Après une période plutôt difficile (au niveau météo) où j’ai pratiqué principalement les chemins, la boue, la neige, les montées et les descentes, j’appréhendais un peu le retour sur le route. Je savais que vers la fin janvier, j’allais recevoir ce nouveau modèle de chez Nike, un modèle taillé pour la route et les performances. Mais comme j’ai pris beaucoup de plaisir dans ces environnements changeants et plus contraignant techniquement, je me demandais si je n’allais pas un peu m’ennuyer sur la route. Après le passage du facteur, je ne me suis pas fait prier pour aller courir… Et j’étais ravi… Même si le trail et le running sont souvent associés, j’ai de plus en plus l’impression qu’un gouffre les sépare. Le seul point commun : on utilise ses jambes et c’est un sport d’endurance. Le trail c’est technique, il faut être vigilent, les dénivelés accélèrent les pulsations, le souffle devient court, ça fait mail aux jambes. En running, on tient le rythme, on anticipe les virages, on essaye d’avoir une foulée la plus stable possible… Au final, j’adore passer de l’un à l’autre et je constate à chaque fois que c’est complétement différent.

C’est donc avec beaucoup d’envies que je reviens sur la route avec mes Nike FlyKnit One. Et les bonnes sensations ne vont pas tarder à revenir.

La première séance manque un peu de rythme, je cours sans cardio-GPS mais je sens bien que je ralentis et j’accélère sans raison apparente, je rentre dans des faux rythmes. Je ne parviens pas à conserver une foulée homogène et pourtant j’ai deux chaussons très légers au pied (pesés à 240g en 43 avec ma balance de cuisine). Ce modèle est vraiment étonnant même si l’amorti Lunar est déjà connu pour moi, je n’ai vraiment rien à lui reprocher. Il reste confortable tout en donnant de la relance. Mais ce nouveau chaussant est tout simplement bluffant. il enveloppe le pied sans le serrer, il le maintient sans l’écraser. Le tricot donne un certaine flexibilité qui est bien différente du mesh classique. La tige tricotée se forme autour du pied sans l’écraser. Le serrage des lacets englobe bien le pied avec les différents points d’ancrage sur la semelle.

Ce matin avant d’écrire cet article, je me suis lancé en fin de sortie dans un 1500 m de folie. Je n’avais pas eu cette envie de me sortir les tripes depuis bien longtemps, j’étais dans une approche plaisir et technique et je n’avais pas envie de me dépouiller. Mais les sensations retrouvées avec ce modèle me redonne des envies de vitesse, de chrono,… Il va falloir que je récupère mon Garmin au SAV au plus vite pour pouvoir retrouver mes temps et me lancer de nouveaux défis.

Pour ma part, je suis complétement convaincu par ce système de tige tricotée, cela enveloppe au mieux le pied et ne donne pas une impression de compression même lorsque l’on serre les lacets à fond.

Coté design, elles sont magnifiques même en rose (Oui le modèle homme est rose…et le modèle femme est gris). Alors messieurs si vous n’aimez pas le rose avec un peu de chance, vous pourrez peut être avoir un 42 femme en gris et mesdames si vous voulez absolument du rose vous trouverez peut être un modèle 40,5 homme.

En tout cas l’année 2013 commence très bien avec un test qui me redonne des envies sur routes et la suite s’annonce très prometteuse… on vous en parle dans quelques semaines.

J’attire votre attention sur le fait que ce modèle sera disponible en France début février mais les quantités semblent très limitées… A mon avis, il n’y en aura pas pour tout le monde… Si vous voulez vous faire plaisir, n’attendez pas trop longtemps.

Quelques photos de la Nike FlyKnit One

Vidéo de présentation de la Nike FlyKnit One

7 commentaires sur “Nike FlyKnit One : présentation et test”


Posté par Matt Le 29 janvier 2013 à 16:08

Quand même dingue que le look rentre en compte dans le test. J’ai presque envie de dire « même moche, du moment qu’elle remplie son rôle… » Mais les designers, en plus de réussir à berner les coureurs, réussissent aussi à duper les journalistes et autres testeurs de shoes.

Répondre


Posté par cadic Le 31 janvier 2013 à 11:39

@ matt; les designers ne bernent personne…ils font juste leur boulot..rendre les choses attractives et si possible plus belles .Alors oui, tout ça est très suggestif..mais quitte à acheter une bonne paire de running autant qu’elles soient belles. Et puis il y a toute une catégorie de personnes qui, surement au contraire de vous, vont acheter leur première paire de running en fonction du look…alors quand look rime avec qualité….

Répondre


Posté par Matt Le 1 février 2013 à 22:45

Faux. Pour acheter une bonne paire de chaussures il faut des arguments de qualité (confort, dynamisme, pour quel type de coureur est faite cette chaussure…). A lire beaucoup d’articles sur autant de site, la chose qu’il mettent en avant est bien le look. Avec un type qui test une paire sans savoir sa morphologie, son type de foulée ect… Et le fait qu’un novice en CAP achète une paire de pompe qu’en fonction du look, je vois là un problème. D’ailleurs sur les discutions facebook on le voit très bien. « Elle est trop belle je l’achète » ou « elle va avec ma tenue je l’achète »…

Répondre


Posté par lionel Le 4 février 2013 à 18:39

LE LOOK C BIEN C CHAUSSURE SONT DESTINE A DES COUREUR LEGER CAR SE SONT DES CHAUSSURES DE COMPET 240G MOI JE VAUX 1H 04M AU 20KM DONC JE VAIS LES ACHETER SI VOUS N EST PAS RAPIDE A DECONSEILLER JE COURT DEPUIS 27 ANS TOUJOURS AVEC NIKE C LE TOP DES CHAUSSURES

Répondre


Posté par Nike Free FlyKnit : la nouveauté chez Nike Le 7 août 2013 à 14:41

[…] libres de l’utiliser comme bon vous semble. Depuis quelques mois, vous connaissez le concept FlyKnit qui propose une tige de chaussure tricotée à la machine. Un procédé révolutionnaire pour […]

Répondre


Posté par Nike Flyknit Lunar2 : lancement à Berlin Le 9 février 2014 à 17:48

[…] pour participer au lancement européen de la nouvelle Nike Flyknit Lunar2. Après le succès du premier modèle, Nike va nous présenter une nouvelle version avec plusieurs nouveautés. Les lancements Nike sont […]

Répondre


Posté par Comparaison Nike FlyKnit Lunar 1 et 2 Le 18 février 2014 à 17:31

[…] nouveautés de ce début d’année 2014, la nouvelle Nike Flyknit Lunar 2 qui succède à la Nike Flyknit Lunar 1. Un an après la première version, Nike propose une deuxième version qui est loin d’être […]

Répondre


Laisser une réponse