Running, Trail, Fitness
 

Marathon de printemps ou marathon d’automne



 

Vous vous êtes lancés ce nouveau défi : courir votre premier marathon. Bien sûr cela ne se fait pas sur un coup de tête en allant prendre un dossard le matin de l’événement et en prenant le départ sans préparation.

Il faut y penser plusieurs mois à l’avance et un an n’est pas de trop pour se préparer à l’événement et le vivre dans les meilleures conditions.

Vous avez passé les étapes au fur et à mesure : 5 km puis 10 km et enfin le semi-marathon. Vous voulez maintenant aller plus loin et vous voulez courir votre premier marathon.

Le marathon est une expérience enrichissante mais il faut la préparer sérieusement pour que le jour de la course ne soit pas un long calvaire. Pendant 3 mois, vous devrez vous entrainer 3, 4 voire 5 fois par semaine. Vous devrez être sérieux : sommeil, nourriture, rythme de vie,…

Vous devez avant tout choisir votre course, il en existe des centaines. Vous pouvez consulter la liste des marathons en France sur notre annuaire de courses.

La plupart des marathons se déroulent dans deux périodes au printemps (mars, avril, mai) ou en automne (septembre, octobre, novembre). Par exemple, le marathon de Paris a lieu début avril et le marathon de New-York a lieu début novembre.

Personnellement je pense que courir un marathon au printemps est plus difficile qu’en automne mais chacun a ses propres contraintes et ses propres envies. Voilà donc quelques arguments pour vous aider à choisir la période de votre premier marathon.

Avantages du marathon de printemps

Vous êtes un adapte des résolutions de début d’année, vous tenez ces résolutions. En programmant un marathon en avril et avec un plan d’entrainement sur 12 semaines, vous devrez commencer à être sérieux à partir du début du mois de janvier.

Vous habitez dans une région où il ne fait pas trop froid en hiver et il fait très chaud en été. Optez pour un marathon au printemps, vous vous préparerez pendant la période hivernale et vous n’aurez pas à faire des longues sorties en plein été.

Vous voulez faire plusieurs courses dans l’année, préparez un marathon au printemps vous oblige à faire une bonne préparation en début d’année et vous pourrez ainsi faire des progrès tout au long de l’année sur la base d’un entrainement régulier.

Le marathon de printemps est la meilleure source de motivation pour passer l’hiver. En effet, avoir dans la tête cet objectif vous motive pour vous entrainer sérieusement durant les périodes où vous trouveriez facilement des excuses pour ne pas aller courir.

Avantages du marathon d’automne

Vous vous entrainez très tôt le matin et vous souhaitez profiter de votre marathon d’automne pour courir tous les jours à l’aube et garder votre forme pendant toute la période estivale.

Vous vivez dans une région tempérée et vous pouvez faire des sorties longues même en plein été sans être obligé de courir le matin avant que le soleil se lève ou le soir quand il est déjà couché.

Vous n’aimez pas courir avec 3 couches de protection, vous préférez courir léger et par choix vous ne courez pas quand il fait trop froid, vous préférez pratiquer d’autres sports d’intérieur. Avec un marathon d’automne, vous reprenez au mois de mars avec les beaux jours, vous suivez votre plan pendant l’été et à la rentrée, vous serez ainsi prêt pour un marathon en septembre ou en octobre.

Il n’y a pas de règles, pour un premier marathon, il faut vous mettre dans les meilleures conditions. Le but principal est de choisir les conditions qui vous permettront de garder votre motivation intacte tout au long de la préparation.

Quelque soit votre choix, ce sera le bon. Vous avez choisi de devenir marathonien ou marathonienne quoi qu’il vous en coûte. Le marathon c’est 90% dans la tête et 10% dans les jambes.

Bon courage !

Laisser une réponse