Running, Trail, Fitness
 

Julbo Aero Zebra Light : le test



 

Pour tout bon runner, les lunettes de soleil, sont un accessoire indispensable, que ce soit lorsqu’il fait plein soleil mais aussi lorsque le temps est juste lumineux (voire lorsqu’une nuée de micro moucherons sont prêt à vous impacter les globes oculaires !!)

Reste maintenant qu’à trouver lunette à son nez !! et là c’est plus compliqué de trouver le parfait compromis entre :

  • légèreté (mais pas au détriment de la technologie)
  • bonne circulation de l’air afin d’éviter la buée sur les verres
  • bonne tenue sur le nez

Me voilà prêt à tester ces pré requis indispensables sur les Aéro Zebra Light de chez Julbo, les lunettes de Michel Lanne !!!

Voici l’heure de l’unboxing !!

La première impression est top, avec un trés beau packaging et notamment une housse semi rigide pour protéger les lunettes mais sans avoir cette impression d’avoir une mini mallette dans son sac de sport !

A la prise en main ce qui saute aux yeux c’est la légèreté à vérifier tout de suite sur la balance….

Et effectivement, 26 grammes ça se passe de commentaire !!!

Coté look, mon modele est sobre et plutôt réussi bleu foncé avec des touches de bleu plus clair et un rappel du logo de la marque en orange sur les branches !

Technologiquement parlant, on à faire à une lunette avec un verre mono écran qui permet de dégager complètement le champ de vision (très utile quand on veut changer de direction).

Le positionnement sur le nez et sa stabilité lors de la course sont assurés par des ailettes en élastomère qui s’ajustent parfaitement que vous aillez le nez de Pinocchio ou celui de Shrek !!

L’aération de ce modèle pour éviter la condensation est réalisée par une découpe spécifique autour du verre et par la structure aérée de la lunette. Ces deux technologies permettent une efficacité accrue pour éviter l’apparition de buée !

La dernière innovation que je n’avais encore jamais vu sur aucun modèle est l’ajout d’inserts élastomère sur le bout des branches qui:

  1. assurent un bon maintien
  2. dues à leur design, agissent comme de petits amortisseurs pour plus de confort

En pratique, J’ai testé cette paire de lunette non seulement sur quelques sorties tranquilles mais aussi lors de fractionnés sur piste ou encore en course (trail, 10km sur plat) .

Au total depuis que je les ai (et grâce à l’été qui fait de la résistance), j’ai fait 175km au total et je pense avoir pu apprécier concrètement leur potentiel…. et quel potentiel!!

J’ai vraiment été surpris du maintien de la lunette et ce, même en transpirant beaucoup et avec des vibrations, elles ne bougent pas du tout ce qui est très appréciable. Grâce aux ailettes en plus des élastomères sur le bout des branches (voir plus haut) la lunette s’adapte parfaitement à la forme du visage. Ces mini « amortisseurs » de branches permettent d’éviter d’avoir mal au-dessus des oreilles.

Concernant la qualité des verres photochromiques ce modèle passe d’un indice 1 à un indice 3 automatiquement ce qui est très appréciable. Sur les différents parcours ou trail que j’ai pu faire on passe par exemple très vite du sommet d’une colline ou le soleil est au zénith à une descente dans un sous-bois qui nécessiterait de passer les lunettes sur le front…. Ici, c’est la lunette qui s’adapte à la luminosité (et au besoin du runner) !!! (et pas l’inverse)

Le dernier point est le système de circulation de l’air. En effet, sur toutes mes sorties, je n’ai expérimenté aucune apparition de  buée malgré des sorties parfois tôt le matin avec des taux d’humidité ou des changements de température importants. La circulation de l’air en déplacement est optimale !

En conclusion :

Je pense que cette paire de lunette peut convaincre les plus réfractaires à porter des lunettes de soleil et sait gommer tous les inconvénients d’une paire de lunette basique (lourdeur/tenue sur le visage/buée)! On sent que les Aéro Zébra Light sont vraiment un haut de gamme de la lunette, incroyablement efficaces et surtout très agréable à porter. En bref, un accessoire indispensable aussi bien par plein soleil que lorsque la luminosité l’exige (grâce au verre polarisant).

points forts:

  • Confort/légèreté
  • aération
  • qualité des verres

points faibles :

je les cherche encore … si quelqu’un les trouve qu’il me fasse signe

.

Laisser une réponse