Running, Trail, Fitness
 

Bindi : la petite dernière lampe frontale de Petzl



 

bindi petzlLa marque Petzl est, sans aucun doute, la référence quand il s’agit de parler de lampe frontale. Le mode reactive lighting présent sur la Nao mais aussi la Reactik+ a renforcé son image et plus particulièrement dans le trail running.

Alors que l’automne peine à arriver mais nous n’allons pas nous plaindre. Cependant le soleil, bien que présent, se lève plus tard et se couche plus tôt et comme le changement d’heures va bientôt avoir son effet négative sur nos soirées, il va vite falloir se procurer une lampe frontale si ce n’est déjà fait.

Utilité d’une lampe frontale

Si vous êtes débutants, vous vous demandez sans doute pourquoi une lampe frontale est absolument nécessaire pour courir ? Vous vous dites que vous ne voulez pas faire de trail nocturne et donc vous n’en n’avez pas l’utilité. Et pourtant si vous souhaitez vous entrainer durant l’hiver et si vous n’avez pas la chance de pouvoir courir en milieu de journée mais que vous courez le matin tôt ou le soir tard. Vous aurez sans doute besoin d’une lampe frontale pour voir où vous posez les pieds. Bien sûr, vous pouvez compter sur l’éclairage si c’est suffisant tant mieux pour vous mais malheureusement il y a souvent des zones assez sombre et mettre le pied sur un sol non identifié peut coûter une bonne entorse de la cheville.

Si vous n’avez pas encore pratiqué le trail nocturne, je vous invite à vous y intéresser, je le pratique depuis maintenant près de 10 ans et l’atmosphère est reponsante. Se retrouver à forêt à plusieurs à la lumières des frontales, c’est très joli. Il y a de plus en plus de trails nocturnes ou semi-nocturnes. Sur une longue distance, on peut se retrouver seul à suivre le balisage c’est une approche vraiment différente du trail.

Variété des lampes frontales

Il existe une grande variété de lampes frontales en fonction de la puissance, des modes de fonctionnements et de l’autonomie. La puissance est exprimée en Lumens. De quelques lumens à plusieurs centaines, vous pourrez courir dans la nuit pendant plusieurs heures sans souci. La nouvelle Bindi n’est pas fait pour l’ultra-trail mais plutôt pour courir de nuit en ville.

La Bindi de Petzl

Idéale pour passer dans les endroits sombres de la ville, elle possède 3 modes avec des puissances variables et donc une autonomie en rapport.

  • mode autonomie maximum : 5 lumens pour 50 heures
  • mode standard : 100 lumens pour 3 heures d’autonomie
  • mode puissance maximum : 200 lumens pour 2 heures d’autonomie

Voilà une petite animation pour visualiser la différence entre les modes (bien sûr les réglages de l’appareil photo sont identiques sur les 3 photos pour assurer la comparaison)

Comme vous pouvez le constater, 5 lumens c’est un peu léger dans le noir le plus total mais largement suffisant pour être vu et déceler les irrégularités du sol en plus de l’éclairage public. Dans les zones sombres, il suffit d’activer le mode standard ou puissance maximum pour voir quasiment comme en plein jour. Vous pourrez ainsi anticiper votre course et la pose de vos pieds.

Ce modèle n’a rien à voir avec une Nao, l’autonomie et la puissance sont plus limitées mais elle est très légère (seulement 32 grammes) et beaucoup plus accessible puisqu’elle ne coute que 49 euros pour une lampe frontale légère rechargeable sur batterie. Le faisceau est très large et permet une vision très large.

Un seul bouton permet de passer entre les différents modes en faisant plusieurs appuis, vous pouvez augmenter la puissance.

Un petit investissement judicieux pour s’entrainer en sécurité durant la période hivernale. Facile à utiliser et facile à recharger avec son port USB.

Laisser une réponse