Running, Trail, Fitness
 

adidas Solar boost reflective pour l’hiver

Manu


 
adidas solar boost

Depuis sa sortie en 2018, je n’avais pas encore eu l’occasion de tester les adidas Solar Boost . Cette nouvelle version en reflective est donc idéalement venue pour un test hivernale avec pas mal de sorties nocturnes.

Première bonne surprise, ce modèle polyvalent affiche un poids plume à seulement 283 grammes en 43 1/3. Il est tout de même rare de voir des modèles aussi fourni en technologie passer sous les 300 grammes.

Si le design noir et blanc reste sobre, le mesh est agrémenté par des fils réfléchissants sur les côtés pour assurer une meilleur visibilité quand ils sont exposés à une lumière. Une façon d’assurer une meilleure sécurité durant les sorties de nuit.

Polyvalente

Entre le confort du chaussant, l’amorti et la légèreté, ce modèle est un véritable passe partout : Sortie longue, fractionnés court ou fractionnés longs, rien ne lui résiste.

Si l’on compare avec un autre modèle bien connu de la marques aux 3 bandes : l’ultra boost 2020, le modèle est environ 10% plus légère. Une semelle intermédiaire qui n’est pas entièrement en Boost et une base est un peu moins large. Le chaussant est plus classique que la version très « fit » de l’Ultra boost.

La semelle d’usure est également un peu moins dense dans la répartition sur la surface du pied mais la semelle Continental fait toujours son effet sur sol mouillé ou humide. Elle offre toujours une bonne adhérence même quand on appuie un peu plus lors des accélérations. On retrouve l’implantation des cercles des anciennes version du modèle Ultra Boost (modifié dans la version 2020).

Amorti spécifique

L’autre jour, j’ai fait un test croisé avec un modèle plus dynamique d’une autre marque, un modèle que j’utilise parfois sur des séances très rapides pour un maximum de légèreté mais dont l’amorti est différent. En remettant les Solar Boost, j’ai bien senti cette différence d’amorti. Le boost est sans doute plus moelleux mais pas forcément moins efficace, c’est toujours surprenant et on s’en rend particulièrement compte en chaussant sur une même séance plusieurs modèles différents.

C’est l’une des spécificités de la matière Boost et je peux concevoir que certains aient du mal à l’appréhender mais personnellement j’aime la sensation, le confort et le dynamisme que cela procure.

Avec un peu plus de 150 kilomètres au compteur, j’apprécie toujours autant ce modèle et il m’accompagne sur ce début de préparation marathon. Quelque soit la séance, je trouve qu’elle se montre à la hauteur.

Conclusion

Pour cette période hivernale, elles sont plutôt bien conçues et la combinaison mesh et chaussant intérieur offre une bonne régulation de la température. Avec une simple paire de chaussettes, je fais des séances sous des températures négatives (encore -1 degrés ce matin à 6h) sans avoir froid au pied.

Un modèle vraiment polyvalent qui peut vous accompagner du 5km au marathon tout en vous suivant sur toutes vos séances aussi bien en récupération que sur des séances de qualité.

Laisser une réponse