Running, Trail, Fitness
 

5 raisons de se lancer sur un marathon



 

Vous courez un peu, de temps en temps voire même un peu plus. Vous avez pris le départ de plusieurs 10 kilomètres et même une fois d’un semi-marathon. D’ailleurs à la fin de la course, vous vous êtes dit « deux fois cette distance ? jamais de la vie ». Alors pourquoi le marathon est devenu la distance de référence des coureurs de fonds, La distance mythique du marathon et ses 42 kilomètres et des poussières. Comme vous sûrement je suis passé par ces étapes, comme vous je me suis dit pendant des années que ce n’était pas pour moi et sans doute comme vous dans quelques mois ou quelques années, j’ai passé le cas. Un jour j’ai passé un examen médical pour mon entrée dans l’enseignement supérieur et le médecin m’a dit « Vous avez un coeur de marathonien ! » j’en ai presque pouffé de rire car j’ai toujours été un mauvais coureur.

Voilà une citation de Gabriel Rolon que j’ai retrouvé récemment et qui prend tout son sens « Il y a des chemins que nos propres peurs rendent impraticables. L’insécurité et l’angoisse peuvent semer d’abîmes jusqu’aux actes les plus simples. Chacun a son propre Everest. ». Il ne tient qu’à soi de déterminer son propre Everest et si c’était le marathon.

1. Une source de motivation

Un marathon cela se réfléchit, cela se prépare sur plusieurs mois voire sur plusieurs années si l’on commence seulement à courir. Celui qui vous dit que vous êtes capable de courir un marathon 3 mois après avoir débuté la course à pied (j’entends par là s’entrainer 3 à 4 fois par semaine) est un menteur. Il y a des étapes, des paliers à franchir si l’on veut parvenir à courir la distance dans les meilleures conditions. Cela va devenir votre objectif, c’est cet objectif qui sera votre source de motivation : courir un marathon. Pendant les longs mois de préparation, il vous permettra de vous lever le matin tôt pour vous entrainer ou aller courir le soir après une journée de travail.

2. Nous sommes des millions

Il y a des millions de marathoniens dans le monde, si ces millions de personnes y sont arrivées, si j’y suis arrivé : il n’y a pas de raisons que vous n’y arriviez pas. Il suffit d’y croire ! Si vous avez un doute, je vous invite à aller sur un marathon en tant que spectateur, bien sûr vous verrez des coureurs très élancés, très fins et très rapides mais vous verrez aussi monsieur et madame tout le monde, vous pourrez sans doute mieux vous identifier à ces coureurs du peloton plutôt que de voir les avions de chasses dans les retransmissions à la télé et dans les reportages.

3. Prouver aux autres que c’est possible

On vous a peut-être moqué quand vous avez commencé à courir, on vous a peut être dit que vous alliez courir 3 mois et qu’après vos baskets seraient rangées au placard. Mais cela vous plait et vous avez envie d’aller plus loin et si vous prouviez aux autres qu’ils avaient tort, montrez aux moqueurs que vous êtes capables de mieux, de durer aussi bien dans le temps que sur la distance : le marathon est fait pour vous.

4. Se dépasser

Plus loin, plus haut, plus fort la célèbre devise de Pierre de Coubertin s’applique complètement au marathon : si c’est la première fois, vous irez plus loin que vous n’êtes jamais allé en courant et les autres fois vous essayerez de faire mieux : plus vite. Bien sûr vous avez peu de chance de finir premier, vous ne courez pas un marathon pour gagner mais pour travailler sur soi et se dépasser. Le marathon est une course contre soi-même, les autres coureurs ne sont pas acteurs de votre course, ils seront de simples spectateurs. Des spectateurs qui vous encourageront peut être dans les moments difficiles, qui vous tireront vers l’avant quand vous aurez un coup de moins bien.

5. Se différencier

A l’heure des vélos électriques, à l’heure de la multiplication des moyens de transports personnels (trottinette électrique, skateboard électrique,…), la plupart des gens restent dans leurs fauteuils et ne font plus aucun effort physique. Mais vous ne faites pas partie de ce groupe, vous avez le goût de l’effort, vous êtes motivés et si vous rajoutiez une ligne à votre CV en mettant : marathonien. Une preuve de votre goût de l’effort et de votre mental de personne persévérante et gagnante.

Il y a des milliers de raisons de courir un marathon, il suffira d’en trouver quelqu’unes pour vous permettre de vous inscrire et de vous préparer, le jour J il suffira de croire en vous et de vous laisser porter par la course.

Si vous avez déjà couru un marathon, pour quelles raisons le referiez vous ?

Laisser une réponse