C’est plus clair en l’écrivant…



 

Avec ce billet je souhaite apporter un éclairage sur ma relation personnelle avec Wanarun, et donc à fortiori avec les marques, et la façon dont je fonctionne.

Un peu d’histoire…
Rassurez-vous je ne vais pas remonter 250 000 ans en arrière à l’époque de l’homme de néandertal qui devait, lui aussi, sans aucun doute courir pour échapper à ses prédateurs et en minimaliste forcément !
L’histoire commence en octobre 2008 où Manu m’a contacté pour savoir si je voulais collaborer au blog de Wanarun. J’avais, depuis deux ans, un blog personnel où je publiais mes comptes-rendus de courses et Manu avait été séduit par mon style. De plus nous sommes tous les deux de Nancy, donc forcément ça rapproche. Je suis donc le plus ancien rédacteur sur Wanarun à ce jour (hormis le chef).

Les contraintes Il n’y a pas de contraintes !
Dès le départ Manu a été très clair : “tu publies ce que tu veux, au rythme que tu veux, tu n’a pas de contraintes et je ne relierai pas tes billets avant publication, aucune censure”.
Wanarun a depuis grandi, c’est incontestablement l’un des sites qui comptent dans le monde de la course à pied. Les chiffres de fréquentation le prouvent quotidiennement et le nombre croissant de fans sur la page Facebook également (près de 4 000 à ce jour).
On pourrait pu penser que le fonctionnement de Manu avec ses rédacteurs change ?
A ce jour c’est : “tu publies ce que tu veux, au rythme que tu veux, tu n’a pas de contraintes et je ne relierai pas tes billets avant publication, aucune censure”.
Sur les 91 billets écrits à ce jour, j’ai du demander l’avis de Manu, avant publication, à deux reprises. Et Manu n’a pas modifié une virgule.

La rémunération
Les rédacteurs ne sont pas rémunérés sur Wanarun.
Je collabore bénévolement au site en plus de mon travail professionnel, de mon blog personnel que je continue à alimenter, et plein d’autres choses encore… La course à pied est l’une de mes passions et j’essaie, au travers de Wanarun, de vous la faire partager. Cette passion est très prenante (3 à 4 sorties par semaine) ; en effet je cours pour de vrai !

Les relations avec les marques
Pour ma part j’ai très peu de relations directes avec les marques. Comme vous l’aurez peut-être constaté j’ai des relations privilégiées avec Columbia qui, depuis l’année dernière, a souhaité associer des blogeurs pour faire connaître leur entrée dans le monde du trail.
Là encore les choses sont très claires : je n’ai aucune contrainte sur le nombre de billets à écrire pour parler de tel ou tel matériel et il n’y a pas de censure de la part de la marque. Je ne fais pas relire mes billets avant publication (Fabrice de Runonline ou Johan de Lexelblog par exemple pourraient en témoigner).
Cette relation privilégiée pourrait être tout aussi bien partagée avec un autre rédacteur car aussitôt que je suis contacté par Columbia l’ensemble de la rédaction est informée. Cela a été récemment le cas pour la participation au trail du Verbier. J’ai renvoyé l’invitation de Columbia à l’ensemble de la rédaction. Si l’un des rédacteurs avait souhaité y participer j’aurais laissé ma place.
Nous ne sommes pas rémunérés par les marques pour publier du contenu.

Les cadeaux, les cadeaux !
Je ne suis pas arrosé de cadeaux par les marques.
Côté chaussures, tout au plus deux paires par an (mes étagères ne croulent pas sous le poids des boites de running) : une de route et une de trail pour lesquelles j’essaie de faire un retour tout à fait objectif. Il m’arrive même d’acheter des chaussures.
Côté équipements j’avoue toutefois être gâté par Columbia. Cette année j’ai reçu un t-shirt, un sweat-shirt, une veste et un sac à dos.
Et puis Manu m’a invité deux fois au restaurant mais ça compte pas, Wanarun n’étant pas un site où l’on parle cuisine il n’est pas nécessaire de faire un retour sur le japonnais de la rue Saint-Jean à Nancy (que je vous recommande au passage).

Pour conclure
Cette collaboration avec Wanarun me prend plus ou moins de temps (je peux être de longues semaines sans publier) mais j’aime ça. Encore une fois la course à pied est une passion et je ne me vois pas écrire sur un sport que je pratiquerais pas.
J’espère que ce billet vous permettra d’en savoir un peu plus sur la façon dont je fonctionne. Il s’agit d’une relation toute à fait honnête et sincère tant de la part de Manu que de la mienne.
Si vous avez des questions n’hésitez pas à laisser un commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Post-Scriptum
J’ai une autre passion qui est la marche à pied en tongs l’été sur la plage mais rien à voir avec la course à pied, quoique… 😉

12 commentaires sur “C’est plus clair en l’écrivant…”


Posté par Daniel A. D. Le 28 juillet 2011 à 7:45

Je partage tout à fait ton sentiment et ta démarche, Vincent. J’avais fait globalement les mêmes remarques lors de mon arrivée sur Wanarun, puisque « on » m’avait par ailleurs reproché d’avoir « usurpé » la place et le rôle d’un rédacteur qui avait décider de s’émanciper du site au même moment… Moi non plus, rien à vendre, rien à tester, aucune relation avec un quelconque équipementier… Rien qu’une passion à partager, une pratique à expliquer, un débat à susciter… Tous les commentaires recueillis m’incitent à continuer. Continuons à partager notre passion, et merci à Manu pour nous laisser cette liberté !…

Répondre


Posté par Laurent Le 28 juillet 2011 à 8:16

Idem pour moi. En dehors du fait que je n’ai pas de contact avec Colombia, que je n’habite pas Nancy et que Manu ne m’a jamais invité au Resto …. Et je suis fier d’etre dans cette belle équipe !

Répondre


Posté par Mathieu Le 28 juillet 2011 à 8:46

Au risque de répéter les autres commentaires, c’est aussi ma démarche. Je regrette juste d’être si loin de Nancy… j’adore le japonais 🙂 PS : je sors bientôt d’hibernation

Répondre


Posté par fredbros Le 28 juillet 2011 à 9:32

Daniel, tu n’as usurpé la place de personne et surtout pas la mienne et d’ailleurs j’étais le premier à me féliciter de ton arrivée sur le site Wanarun. Juste pour clarifier le fait que je ne m’inclus pas dans le « on » de ton commentaire, au cas où certains esprits chagrins le penseraient. Du temps où j’écrivais sur Wanarun, ma philosophie vis à vis des équipementiers était la même que celle de Vincent (d’ailleurs c’est toujours le cas aujourd’hui). La seule contrepartie donnée à un équipementier en « échange » d’une paire de chaussures est la rédaction d’un compte rendu d’essai. Continuez les gars 🙂

Répondre


Posté par julie Le 28 juillet 2011 à 11:17

d’ailleurs Daniel, quand est ce qu’on te lit à nouveau sur wanarun ?

Répondre


Posté par marc Le 28 juillet 2011 à 11:30

Moi idem que vincent aucun contact privilégiés avec les marques sauf que comme Laurent le boss ne nous a pas invité au resto et c’est vrai que si un equipementier nous passe du matériel la seule chose a faire c’est faire les test en conditions réelle et ensuite écrire sa chronique c’est dingue que maintenant il faut se justifier. La seule chose que j’espere c’est de pouvoir un jour rencontrer le Boss et le plus vieux rédacteur du site , continuons comme ça c’est se qui fait notre force. Et je confirme pour l’invit Colombia Vincent nous la proposé mais pas encore pret pour une course pareille laissont faire les pros

Répondre


Posté par Lutheric Le 28 juillet 2011 à 11:53

Je me permets de répondre à ce billet car je sens poindre une volonté d’explication sur la probité et l’honnêteté intellectuel des rédacteurs de Wanarun suite à diverses remarques dont je suis en partie responsable (mais pas seul). J’assume donc car j’aime l’approche didactique de ce billet. L’échange est donc encouragé. Voilà un bel esprit ! Lors de certains commentaires, des questions sur la tournure marketing ou commerciale des sujets traités ont été soulevées. En effet, même si je connais la philosophie du site sur le fond (indépendance et respect du lecteur entre autre), la forme n’est hélas pas toujours sans équivoque et peut laisser planer le doute. Je ne fais pas de généralité sur l’ensemble des rédacteurs ou même sur l’ensemble des articles (loin de là d’ailleurs). C’est un ressenti parfois, une impression gênante. Il faudrait s’interroger sur les motivations profondes de chacun mais cela ne relève pas d’un site comme Wanarun. Certains articles manquent également de profondeur dans leur investigation comme auparavant. De ce fait, on les assimile facilement à de la pub/marketing gratuit sans réel intérêt puisque non soumis à une vraie critique objective (dans tous le sens du terme s’entend). Mais je ne voudrai pas entrer en polémique stérile. Je voudrai rassurer l’équipe pour qui j’ai du respect même si cela ne m’empêche pas pour autant de dire ce que j’ai à dire et de critiquer (remise en cause, ouverture de la question etc.). Et puis nous n’avons pas tous le même point de vue sur la société, la philosophie etc. Je sais que Manu m’a invité, comme tout un chacun, à prendre la plume. Pourquoi ne le fais-je pas ? Tout simplement car j’estime ne rien avoir à écrire de pertinent pour faire avancer la course à pied. Je ne peux critiquer du matériel (trop peu consommateur par volonté et goût) n’ayant pas assez d’expérience en la matière surtout pour comparer. Cela m’interdit-il la capacité de répondre pour autant ? J’avoue, sans nostalgie aucune, que les tests de Fredbros me manquent. Même si je n’étais pas toujours d’accord avec son approche (et quelques échanges dans les commentaires le prouvent), ni sur le ton parfois employé, je trouvais ses articles complets, sérieux, exhaustif (ou presque). Son travail m’a toujours étonné quant à l’investissement consacré et à la rigueur portée. Mais le changement a aussi du bon et l’arrivée notamment de Daniel m’a réjoui fortement (étant proche de sa vision de la couse à pied et de son approche). En espérant, à mon tour, avoir éclairci mon point de vue… critique 😉

Répondre


Posté par Daniel A. D. Le 28 juillet 2011 à 12:01

@ Fred : non, cela n’est pas du tout toi qui étais visé par mon propos, tu le sais bien… @ Julie, Lutheric,… : merci de vos appréciations, je suis en train de rédiger, ne vous inquiétez pas… 😉

Répondre


Posté par Manu Le 28 juillet 2011 à 13:08

@Lutheric tu veux nous rejoindre dans l’Equipe ?

Répondre


Posté par Lutheric Le 28 juillet 2011 à 14:07

@Manu : l’expérience me tenterait bien en effet mais suis-je le mieux placé pour cela ? A voir… car comme je le disais dans mon commentaire, je ne me sens pas très légitime pour le moment. On peut toujours en discuter (en off par mail pour ne pas étendre notre vie ici LOL).

Répondre


Posté par VIRGINIE BATOCHE Le 29 juillet 2011 à 8:23

oui Vincent moi aussi je suis contente et heureuse de te lire, de lire Daniel et Manu (bon c’est vrai Fred me manque un peu!)…mais tu as résumé ce que je recherche en lisant WANARUN et lutheric a résumé le ressenti que j’ai eu à quelques reprise ces derniers temps ! alors merci les gars de nous donner votre avis éclairé et du temps passé à couhcer sur la toile vos ressentis! j’aime votre regard car c’est un regard de sportif , pointu et renseigné et c’est avant tout ce que je viens chercher dans vos articles !

Répondre


Posté par Basp Uant Le 29 juillet 2011 à 12:23

Pour Vincent, j’ai entendu dire que Columbia a acheté Montrail? est-ce vrai? si oui. stp, leur demander de vendre leurs chaussures en Autriche….. j’ai des souliers vieux de 4 ans…. il m’en faut des nouveaux et je ne trouve rien ici, je vais peut-être acheter en ligne, mais cela comprends des risques

Répondre


Laisser une réponse