Running, Trail, Fitness
 

New Balance FuelCell Impulse : mon avis



 

Je ne vais pas passer par quatre chemins, dernièrement j’ai plutôt fait du trail pour préparer le marathon du Mont-Blanc. Bien sûr on fait toujours de la route mais en général c’est plutôt en mode confort. Cet été, j’ai fait majoritairement du vélo, pour gagner du temps sur le triathlon de Gérardmer,  et des distances courtes en course à pied pour préparer le 10 km du triathlon distance olympique. L’occasion de tester des chaussures plus dynamiques qu’à mon habitude, et je les ai trouvé idéales pour m’accompagner sur la fin de ce triathlon. En effet, les nouvelles New Balance FuelCell Impulse proposait tout ce dont j’avais besoin : légères, dynamiques et un chaussant à la mode chaussette à enfiler rapidement.

C’est vrai que quand on parle de légèreté c’est toujours relatif, la plupart des chaussures de route pèsent entre 200 et 350 grammes. On parle finalement de quelques dizaines de grammes de différence, je me fais souvent la réflexion en me disant que ces quelques grammes peuvent être facilement perdu sur le coureur plutôt que sur la chaussure… Idée complètement stupide, il faudrait pour avoir une équivalence perdre ce poids au niveau du pied. En effet, le poids qui se trouve à cette extrémité du corps est mise en mouvement à chaque foulée avec des accélérations et des décélérations. Vous pouvez faire l’expérience facilement, vous faites un petit footing en 2 parties :

  • Courir avec des poids de fitness aux pieds (500 grammes à chaque pied)
  • Courir avec un poids de 1000 grammes dans un sac à dos

Allez y doucement car ce n’est pas forcément très agréable. Vous allez ainsi comprendre pourquoi avoir 100 grammes de moins sur une chaussure ce n’est pas vraiment la même chose que de prendre 200 grammes au niveau du ventre.

Alors forcément en essayant pour la première fois, les New Balance FuelCell Impulse, on se sent pousser des ailes en particulièrement quand on courait avec des chaussures de trail carrément plus lourdes les jours d’avant. Une façon de se rassurer sur sa forme du moment. Le FuelCell est une semelle spécifique à New Balance (mousse de polyuréthane thermoplastique injecté à l’azote) qui propose du confort et un bon retour d’énergie.

Le chaussant est agréable pour une chaussure aussi légère, c’en est même surprenant. Sur les séances de fractionnés, c’est vraiment très agréable d’avoir une chaussure ultra légère et qui renvoie l’énergie comme cela. Pour le triathlon, j’avais mis les lacets sans trop les serrer pour vérifier que j’arrivais bien à les chausser en perdant le moins de temps possible. Un dix kilomètres qui s’est parfaitement déroulé malgré la fatigue après 2h30 de course avec, comble du luxe, une accélération progressive sur les deux derniers kilomètres, finalement j’en avais encore sous la semelle.

Avec ce modèle, New Balance trouve un excellent compromis : une chaussures légère, dynamique, confortable,… Elle peut sans souci vous amener jusqu’au semi-marathon voire au marathon si vous n’êtes pas trop lourd. En plus, le look est plutot sympa et moderne, le logo New Balance réfléchissant sur un fond gris anthracite est du plus bel effet.

Le prix reste très abordable à 140 Euros (hors promotion).

 

 

Laisser une réponse