Running, Trail, Fitness
 

La chaussette de france : version running



 
 chaussette de france running

Les transformations de l’économie et la mondialisation ont eues raison de la filière textile en France. Mais depuis quelques années, les consommateurs ont compris qu’acheter un produit fabriqué en France, c’était aussi préservé des emplois dans notre pays plutôt que de faire venir des produits de Chine, du Bangladesh ou plus généralement des pays où la main d’oeuvre est moins chère.

Cependant devant l’importance du « made in france », certains n’hésitent pas à avoir recours à cette appellation alors que les opérations réalisées en France sont minimes. il faut être vigilant sur le « French washing ». Au delà du tricotage, les fils utilisés par la société sont majoritairement fabriqués en France également.

Progressivement, on voit donc de plus en plus de sociétés remettrent en place des unités de production en France. C’est le cas de la société Tismail, localisé à Troyes dans l’Aube, elle produit plus de 3 millions de chaussettes par an, principalement en tant que sous-traitant pour les marques de la grande distribution ou en répondant à des appels d’offres de l’administration française (Marine nationale en équipant les militaires).

L’avantage de la chaussette est qu’une grande partie de la fabrication est réalisée à partir de machine à tricoter industrielle. Il faut 3 minutes et 30 secondes pour fabriquer une chaussette… les machines tournent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans l’atelier de la société à Troyes.

A l’image du Slip Français, la société a crée sa marque très française la chaussette de France. Avec un petit drapeau bleu / blanc / rouge tricoté sur le haut de la chaussette, les chaussettes de France sont largement reconnaissables.

Dans cette gamme de chaussettes « made in France », on retrouve des modèles spécifiques pour la course à pied et c’est bien ça qui nous intéresse !

J’ai pu tester le modèle Sierra, on retrouve une chaussette très bien conçue avec un bon maintien. Une chaussette qui s’ajuste bien au pied et que reste en place.

Des chaussettes de qualité qui durent dans le temps puisque cela fait plusieurs mois que je les utilise régulièrement et le maintien est toujours aussi bon. Les fils ne se sont pas détendus au fur et à mesure des lavages. C’est la façon la plus simple de valider une chaussette de qualité. En effet, les mauvaises chaussettes se détendent au lavage, elles ne maintiennent plus correctement le pied. Elles bougent tout au long de votre sortie et c’est comme ça que peuvent apparaitre les ampoules.

Laisser une réponse