Running, Trail, Fitness
 

Faire du vélo quand il fait froid



 

Jusqu’à l’année dernière, je ne faisais pendant l’hiver que quelques petits sorties courtes car je subissais assez vite les aléas des températures. Il est vrai qu’en course à pied, l’effort est assez constant mais en vélo vous pouvez être à la limite de la rupture dans une montée et ensuite en mode récupération dans les descentes. En plus de l’effort que vous avez consenti, la vitesse crée aussi un vent de face qui est glaçant dans les descentes.

Si je me suis contenté de mettre mon équipement de running pour faire mes sorties de vélo, il faut avouer que ce n’était pas toujours très adapté.

L’hiver dernier, je me suis donc équipé à partir des conseils d’un professionnel.

Les gants

Les gants c’est un must have du vélo aussi bien pour ne pas avoir froid que pour éviter les ampoules. Alors si je me passe assez facilement de gants lors de mes sorties de running, lors d’une sortie à vélo en hiver il est fondamental d’avoir des gants. Je porte une paire de gants Gore-Tex Infinium qui permet de couper complètement le vent.

Les sur-chaussures

C’est une véritable découverte pour moi et j’ai été complétement conquis. Je n’aurais pas du tout pensé à utiliser ce type de matériel et dès la première sortie, j’ai vite vu la différence. Fini les orteils congelés en fin de sortie, on reste bien au chaud. Le modèle choisi : sur-chaussures Gore Wear C5 Windstopper. J’avoue que je ne m’en passe plus et j’aurais aimé en avoir bien avant.

Le collant long

Comme les sur-chaussures, c’est vraiment un élément très spécifique. On retrouve une peau de chamois sous les fesses car les selles de vélo c’est pas le truc le plus confortable du monde. Si vous voulez faire des sorties longues, c’est un élément important et il ne faut pas négliger la qualité.

Ensuite pour l’hiver et le froid du printemps, il faut une petite couche de polaire en contact avec le corps et un collant légèrement épais. Exactement ce que je retrouve sur le modèle C5 de Gore Wear. Une parfaite régulation de la température et un confort total.

La veste

Par dessus une première couche près du corps, je mets directement une veste avec un intérieur doublé type polaire. La veste pour le vélo doit bien descendre sur les fesses et disposer de poches sur le bas du dos. Un col qui monte bien haut pour couper le vent. J’ai utilisé la veste thermo C5 de Gore Wear.

Pour le vélo par temps froid, il ne fait aucun doute qu’il faut s’équiper avec du matériel correct. En ayant fait l’expérience, je vous déconseille d’utiliser le même matériel de running car vous ne seriez pas forcément très à l’aise : veste qui remonte trop sur l’arrière, pas assez chaude dans les descentes rapides,…

Laisser une réponse