Running, Trail, Fitness
 

Nike Zoom Vaporfly Elite prête pour le marathon de Londres



 

A quelques jours du marathon de Londres, Nike et son athlète phare, Eliud Kipchoge, annoncent la couleur : leur collaboration, depuis les deux « échecs » de l’an dernier, a donné vie à une nouvelle version de la fameuse Nike Zoom Vaporfly Elite. Pour vous rafraichir la mémoire, c’est le modèle qu’Eliud a utilisé à deux reprises l’an dernier : à Monza  et à Berlin.

A Monza au mois de mai, lors de l’événement breaking 2, il est presque parvenu à passer sous la barre mythique des deux heures sur marathon dans des conditions quasi idéales : lièvres renouvelés régulièrement, piste de formule ultra rapide, étude aérodynamique de la position des lièvres,… Rien n’a été laissé au hasard. Si la barre n’a pas été franchi, la tentative a fait beaucoup parlé.

A Berlin, en septembre, sur le marathon le plus rapide du monde, les trois stars de la discipline se sont donnés le change sur 42 kilomètres pour échouer à quelques secondes du record.

Après analyse entre le coureur et l’équipementier, Kipchoge a évoqué le fait que l’évaporation de l’eau dans les chaussures étaient insuffisante et le poids de la chaussure n’était donc plus optimal. Afin de corriger ce problème au plus vite, Nike a utilisé une technique d’impression 3D de la tige pour améliorer l’évaporation.

Grace à ce procédé d’impression 3D, qui accélère largement la création de nouvelles chaussures, Eliud Kipchoge a pu tester différents modèles de tige tissés à partir d’une imprimante 3D spécifique. Cela a permis d’ajuster au mieux les mailles du système. Après plusieurs aller-retours, Eliud a confirmé l’utilisation du nouveau modèle qu’il portera à Londres pour le marathon Dimanche 22 avril prochain. Ce nouveau modèle est de 11 grammes plus léger que l’ancien.

 

Laisser une réponse