Running, Trail, Fitness
 

Diadora Equipe Atomo : Chaussures de running Fabriquées en Italie

Manu


 
Diadora Equipe Atomo

La marque italienne Diadora signe son retour dans le milieu du running avec une approche très pertinente et surtout une fabrication en Europe, en Italie pour être plus précis. Les couleurs de la Diadora Equipe Atomo ne sauraient mentir, on retrouve les couleurs du drapeau italien et le bleu du maillot de la Squadra Azura (dont la marque a longtemps était l’équipementier).

Les détails techniques de la Diadora Equipe Atomo

La bonne surprise vient de la légèreté avec un poids très contenu pour un modèle d’entrainement régulier : 258 grammes pour un modèle en 43. C’est dans la fourchette basse de ce genre de chaussures et pourtant il n’y a pas de compromis sur le confort. Le mesh est résistant et confortable, la languette épaisse et protectrice. La semelle d’usure remonte bien sur l’avant du pied de quoi vous protégez quand vous shootez involontairement dans une pierre présente sur la route.

Le drop est de 5 millimètres et comme vous pouvez le voir, la semelle intermédiaire est plutôt épaisse. Encore une fois surprenant compte tenu du faible poids, une matière très légère et qui possède une bonne capacité d’absorption des chocs. Cette matière est largement responsable du poids léger de la chaussure. En effet, sur des chaussures à poids équivalent, les équipementiers n’hésite pas à rogner sur les éléments de confort pour obtenir un tel poids.

Petit bémol sur cette semelle intermédiaire, le logo Diadoro est reproduit dans une fente sous la semelle et parfois des petits cailloux se bloquent dans ces fentes. Rien de bien grave mais cela peut faire un petit clic en courant et ils partent assez vite.

Sur la route

Vous l’avez compris la Diadora Equipe Atomo est de construction solide, confortable et plutôt légère pour une chaussure de ce type. Après plus de 100 kilomètres, je trouve le modèle très intéressant, il passe partout aussi bien sur des sorties longues que sur des entrainements plus exigeants. Je ne constate pas d’usure précoce, la semelle d’usure est solide mais elle trouve ses limites en milieu humide.

Conclusion

Je connaissais la marque mais je n’avais jamais utilisé un modèle de running, c’est donc une très bonne surprise. Le prix est de 175 euros mais il faut prendre en compte que ce modèle est fabriqué en Europe par des ouvriers qualifiés. J’espère que de plus en plus de marques mettront en place cette démarche, cela permettra de relocaliser une partie de la production et de limiter les problèmes d’approvisionnement actuelles qui sont très aléatoires à cause des arrêts d’usines en Asie à cause du Covid, des difficultés de transport et de l’augmentation des prix des conteneurs.

Laisser une réponse