Veille de course….



 

veille-de-courseC’est un moment qui m’a longtemps stressé et depuis j’ai trouvé un certain rituel sans doute pour me rassurer. La première partie de ce rituel consiste à faire des pâtes fraiches maison à la bolognaise la plupart du temps, ensuite je vais sur la moitié des sites de météo de la terre pour vérifier la température et le temps qu’il fera demain, le sens du vent… Ensuite je prépare mes affaires… D’ailleurs prendre en photo ses préparatifs est devenu un phénomène de mode sur les réseaux sociaux : la paire de chaussures qu’on a choisi, le tee-shirt, le short et plus la course est longue plus ces préparatifs deviennent complexe : sac, veste, hydratation et nourriture.

Mine de rien, j’ai pris l’habitude de prendre en photo mes préparatifs, juste pour garder le souvenir de tout ce que j’ai pris. Je conserve les photos et je l’ai consulté lors des courses suivantes. Cela permet de revoir le matériel que j’avais choisi.

Avec l’expérience, je gagne du temps, avant j’allais me coucher et je me relevais plusieurs fois pour rajouter quelque chose : il fait froid prend un bonnet et des gants, tu as oublié la ceinture du cardiofréquencemètre, prend une photocopie de ton certificat médical pour pouvoir retirer ton dossard, le soleil sera présent n’oublie pas tes lunettes de soleil… Bien sûr, vous n’oublierez pas les chaussures ni même votre tee-shirt mais parfois une paire de lunettes oubliées peut s’avérer un peu gênante…

Et vous vous faites comment ?

Laisser une réponse