Il n’y a pas de petites courses



 

Chers amis, vous êtes plusieurs millions à courir et un certain nombre à venir sur ce site régulièrement. Souvent les gens avec qui je parle de course à pied se dévalorisent sous prétexte qu’ils n’ont jamais fait de marathon ou d’ultra-trail.

Chaque coureur est différent, chaque coureur a ses propres objectifs, chaque coureur a sa propre pratique de la course à pied. Il ne faut pas se comparer et encore moins comparer les chronomètres ou les distances parcourues, nous avons tous un vécu différent, une histoire différente avec le sport ou avec ce sport. L’important c’est de se dépasser soi pas les autres.

Nous ne serons pas champion du monde, il faut vivre son défi, son envie de courir… il y aura toujours quelqu’un qui court plus vite, quelqu’un qui court plus longtemps ou quelqu’un qui court plus loin. L’important c’est d’essayer d’aller un peu plus vite ou un peu plus loin. Il faut se comparer avec soi-même.

Alors inutile de me dire « je n’ai fait qu’une course de 5 kilomètres, c’est pas terrible », vous avez déjà fait mieux qui les millions de gens qui ne courent pas et qui reste au fond de leur canapé.

Si l’on devait faire un petit résumé :
– Cours à ton rythme
– Essaye de faire mieux que la fois d’avant
– Ne te compare pas aux autres : il y aura toujours des meilleurs mais pense surtout à ceux qui ne font rien

Fais toi plaisir et ne pense pas aux autres ! Tu cours et c’est déjà une première victoire ? 

3 commentaires sur “Il n’y a pas de petites courses”


Posté par Jeandam Le 22 novembre 2017 à 21:02

Tout est dit. Prenez du plaisir, partagez l’instant si possible, partagez les sensations ressenties avec ceux qui vous questionnent afin de stimuler les envies. Car la course à pied est un sport individuel pour lequel le partage est essentiel. Bonnes courses et prenez du plaisir dans ce que vous faites.

Répondre


Posté par Voldovich Le 22 novembre 2017 à 22:03

Je fais 5 à 6 sorties d’entrainement hebdo. Je pratique la course à pied sur le tard, ayant maintenant 47 ans, ça fait 5 ans maintenant que je cours. Pour le dépassement de moi-même, pour donner du sens à ma vie, A chaque sortie je savoure l’effort des fractionnés, de ces longues séances en côtes qui cassent bien, ces séances au seuil qui me donnent des ailes, me donnent ce plaisir d’atteindre des petits objectifs à chacune de mes sorties. Ces sorties sont une victoire sur mon passé, d’errance dans les méandres de la dépendance. Chacune des sorties me donnent chaque jour l’occasion de m’éloigner à petits pas de ces années à me fourvoyer. Quel plaisir d’être dans les montagnes, de sentir l’effort dans chacun de mes muscles, les picotements titiller les mollets et les cuisses. Alors oui, il n’y a pas de petites courses. Donner du sens à sa pratique sportive et réciproquement, quand la pratique sportive donne du sens à ma vie c’est pour moi le plus beau trophée, le plus beau chrono, la plus belle des victoires, que de se surpasser et d’avoir l’ envie, le plaisir d’enfiler l’équipement et chausser les basketts . La course à pied et la pratique du trail sont le fondement de mon équilibre, c’est ma colonne vertébrale psychique et physique. ALors en effet, pas de comparaison avec les perfs des uns ou des autres, mais juste le plaisir d’y être.

Répondre


Posté par Sabine Le 22 novembre 2017 à 22:54

Seuls les non sportifs ne peuvent pas comprendre les bienfaits et physiques et mentaux de la course à pieds…. Merci pour ce joli texte et le bien être que vous transmettez..bonnes courses et vive le sport!!

Répondre


Laisser une réponse