La nature humaine me dégoute : Bye Alexia !



 

Nous avions déjà évoqué les mauvaises histoires de joggeuses disparues pendant la pratique du sport. Le mois dernier, nous avions parlé des harcèlements subis par les femmes quand elles courent. Mais finalement, on ne peut que constater que la nature humaine est lamentable. Difficile de décrire le dégout qui nous envahie quand ce genre de situation se reproduit.

Alexia était partie faire son jogging tranquille et elle n’est jamais revenue. Emportant dans sa course, sa vie et la tristesse de toute sa famille et ses amies. Encore une fois la communauté des runners et des runneuses est touché par un drame sans nom. Il n’y a pas de mots pour décrire la cruauté de ce crime, la lâcheté de celui ou ceux qui ont agi de la sorte.

Avant de rentrer dans une psychose de ce genre d’événements, il faut prendre les mesures pour limiter ce genre d’agressions :

  • Courir en groupe autant que possible : rapprochez vous d’un club ou d’un groupe de coureurs / coureuses, vous verrez l’ambiance est toujours sympa
  • Allez de préférence dans un endroit fréquenté. Il y a de nombreux spots connus des coureurs.
  • Utilisez les applications de live tracking comme Glympse et envoyez le lien de suivi à plusieurs personnes.
  • Munissez vous d’une bombe anti-agression

Il est quand même triste de devoir donner ces conseils alors que nous aimerions courir tranquille sans arrières pensées mais voilà notre monde est fou… il vaut mieux prévenir que guérir.

Nous soutenons l’ensemble des footings en hommage à Alexia et nous nous associons à la douleur de la famille.

J’espère un jour ne plus avoir à aborder ce sujet…

 

Un commentaire sur “La nature humaine me dégoute : Bye Alexia !”


Posté par persot jo Le 9 novembre 2017 à 12:59

Je cours avec le Malinois de mes voisins.Il est dissuasif, de bonne compagnie et il m’attend comme la mère Noël.

Répondre


Laisser une réponse