Marathon Ac’ Saison 1 – Nouvelles du front


 

La Marathon Ac’ RECHERCHE UN SPONSOR MAILLOT ! Un généreux donateur qui serait prêt à investir dans l’achat et le flocage à ses couleurs et à celles de Wanarun de 7 T-shirts techniques. Publicité assurée sur le site ! Et, je suis même prêt à vendre, non pas père et mère, ni même mon âme au diable, mais le nom dûment déposé de Marathon Ac’ pour le rebaptiser « MachinChose Marathon Ac' ». J’en appelle donc à votre bon coeur, surtout si vous êtes le C.E.O. de la filiale Française d’un équipementier ou le PDG d’un laboratoire de produits de l’effort … 🙂

Trêve de plaisanterie … Les choses sérieuses ont vraiment commencé à la Marathon Ac’ ! Aurélie, Jipé et Vincent ont débuté leur préparation spécifique MDP tandis que Cyrille et Fred s’apprêtent à en faire de même cette semaine. Quant à Stef, il a encore eu une semaine difficile et n’a pu chausser les runnings.

Cyrille et Fred ont choisi un plan 9 semaines. Bande de fainéants ! Cyrille aurait aimé l’appréhender dans de bonnes conditions, mais il s’estime très en retard en matière de préparation physique. La faute à une vilaine douleur au mollet qui l’a privé de sorties pendant 2 semaines et la faute également à son métier qui consiste, si j’ai bien compris, à déguster des plats préparés à longueur de journée, ce qui ne l’aide pas franchement à s’alléger des quelques kilos plus que superflus dont il dispose en réserve. Il envisage maintenant la solution ultime du régime hyper-protéïné car il a un objectif sérieux à tenir : devancer son beauf. Au menu de sa première semaine de préparation : une séance de VMA (6×1 min à 95% FCM), une séance de récup, une séance d’EMA (2×4 min à 90% FCM) et une sortie longue d’1h15.

Fred continue de s’éclater avec ses NEWTON et a réalisé, somme toute, une bonne dernière petite semaine avant prépa : 12x200mVMA (2s gagnées aux 200 rien qu’en changeant de chaussures), une récup, une séance de 8×800 en 2’58 et une sortie longue de 27 km à allure marathon (impec ! 13,2 km/h tout du long sauf dans la montée de la Jonchère à 13,2 … %).  Mais à partir d’aujourd’hui, finie la rigolade, il va falloir bosser un peu plus sérieusement, le plan Bruno Heubi spécial Fred, ce n’est pas de la gnognotte : une séance de VMA (5×250+5×200+5×150), une récup, une endurance avec 3×15 minutes à 90% et une sortie longue de 2h avec 30 minutes à allure marathon.

Passons maintenant à ceux, les plus courageux, qui ont déjà démarré leur préparation. Vincent, tout d’abord, et ses 5 séances par semaine, qu’il a tenues malgré les difficultés pour trouver le temps nécessaire – sorties matinales  ! Quelques chiffres : 64 km parcourus pour 5h35′ soit une moyenne de 11,5 km/h. 3 sorties en endurance dont une de 1h40, une séance au seuil et une séance de VMA (ce qu’il déteste). Encore une fois, le temps n’a visiblement pas été de la partie sur Nancy, particulièrement en début de semaine (pluie, froid, neige fondue). Saluons donc en choeur le courage et l’abnégation de notre Vince national. Au final, une première semaine positive et de bonnes sensations !

Alors Msieur Jipé, cette première semaine, c’était comment ? « Nous y voilà, après un an d’attente, elle revient ! La préparation pour le marathon de Paris. L’occasion de demander autour de soi, alors tu le fais ou pas ? Moi, je le fais et je ne suis pas seul dans l’aventure, nous sommes environ 6 de mon entourage à viser les 3h15, ce sera l’occasion de longs footings dans les Bois (Vincennes ou Boulogne). La semaine à la loupe : Mardi, footing 1h15 dans le bois de Boulogne. Mercredi, fractionné : 12 x 300m en 58’’. Jeudi, footing de 50 mn. Samedi, sortie longue, 20 km en 1h 41mn et dimanche avec l’accord de mon coach, les 10 km de Vincennes, mais à 90% ce qui donne 41’ 30’’ avec de supers sensations. ».  Une première à 64 km pour un Jipé déjà bien au point !

Et last but certainly not least car c’est notre seule et unique CANDIDATE, j’ai nommée Aurélie : « Première semaine de préparation marathon (plan 10 semaines Jogging International/4 heures) qui débute de la pire des façons. Entre la grève SNCF, les contraintes professionnelles et les obligations familiales, impossible de caser un entraînement du lundi au vendredi … Un comble pour la scrupuleuse que je suis ! Je file au vert avec le dessein de finir la semaine bien mieux que je ne l’ai commencée. Samedi : j’enchaîne deux entraînements du plan à la suite l’un de l’autre. Une première séance VMA [20 mn + 6 fois 1’30 » à 95% fcm avec récup 30 »] que j’enchaîne avec une heure en endurance. [temps total : 1 heure 43′ pour 16,6 km.]. Dimanche, je décide d’intégrer la séance seuil + dans la sortie longue. Pour ce faire, je commence par bouleverser mes habitudes alimentaires : je prends un petit déjeuner ! Et d’une façon totalement surprenante je constate même que la qualité de mon entraînement s’en ressent !
En détail cela donne : 20 mn + 3 fois 4mn. à 90 % fcm avec récup 1’30 » en endurance. J’enchaîne en cavalant en endurance sur les routes axonaises. Après 1 heure 10, je place 10 minutes à allure marathon sans grande difficulté avant de prendre le chemin du retour. [temps total :1 heure 58′ pour 19,5 km.]. Conclusion : la semaine n’a pas été aussi pourrie que cela. Je m’aperçois aussi que j’ai plus de jus que lors de ma première préparation marathon et incontestablement plus d’endurance. En revanche, je suis toujours incapable de respecter scrupuleusement les indications de 95 % ou 90 % fcm : entre 0 et 5 °, j’ai le palpitant qui se refuse obstinément à monter (quand l’été il culmine…) Je me cale donc sur mes allures et les sensations accumulées au cours des précédents entraînements…
La semaine prochaine va encore être très difficile à négocier, et ce, alors même que je me suis inscrite aux foulées de la saint valentin dimanche en 8, mais je vais prendre un soin tout particulier à étaler mes entraînements dans le temps… pas question de cumuler autant de fatigue dans une préparation ! J’ai oublié de dire que dimanche après-midi a été ponctué par une longue sieste et que j’ai mal aux gambettes … » . Waow !!! Aurélie !!! Qu’est-ce que tu nous fais là !

C’était Fred en direct de la Marathon Ac’, à vous les studios.

Laisser une réponse