42,195 km !



 

pied-coureur42195 mètres ou 42 km 195 ! Combien de foulées va-t-il nous falloir pour arriver à nos fins ? Cet objectif avoué et préparé depuis tant de temps est enfin là… si proche !
Une foulée pour un mètre. Plus de 40000 foulées donc et autant d’impacts sur le bitume toulousain. J’ai peur de la foule au départ mais je sais qu’elle me protège. J’ai peur de me retrouver seul dans une rue lointaine mais je sais que je dois en passer par là.
Le marathon est un effort à nul autre pareil. A la fois seul au monde et tellement entouré. Le moindre passage en « zone rouge » et jamais plus vous ne pourrez vous en remettre. Chacun trouve son mur. Il ne faut jamais baisser les bras. Le mur d’une douleur inattendue, le mur d’un départ trop rapide, le mur de kilomètres trop longs, de kilomètres en trop…
Sur un marathon, il se passe toujours quelque chose. L’imprévu fait partie du lot. Aussi je me retrouve en moi-même. Je reste concentré sur l’objectif et ne pense plus qu’à l’arrivée. J’entends mon souffle, je compte mes foulées, je calcule le temps qu’il me reste. Qu’importe les autres autour de moi, aujourd’hui je suis seul au monde. Ces 42km195 sont pour moi. Je m’en délecte, je les fais miens. Je dois tenir et aller au bout. Je suis seul face à ma destinée. Je vais chercher au fond de mon corps des forces que je ne connaissais pas. Je veux être finisher, je veux ma médaille, je veux pouvoir me reposer ensuite tout l’après-midi avec un sourire béa figé sur mon visage. Je le veux et je vais le faire. Je vais casser le mur et tracer ma route sur le bitume toulousain.

Courage à tous !

2 commentaires sur “42,195 km !”


Posté par Rohnny Le 30 octobre 2013 à 21:31

C’est le rêve de tous joggeur je penses… Le marathon 🙂

Répondre


Posté par Doume Le 31 octobre 2013 à 11:20

…yes… la pression monte J-9 pour le marathon06, c’est vrai que ca fait un paquet de foulée… les Kenyans en font la moitié non ? 🙂

Répondre


Laisser une réponse