Running, Trail, Fitness
 

Wahoo Elemnt Rival : une montre GPS venue du cyclisme

Manu


 

Wahoo : vous ne connaissez certainement pas cette marque et pourtant une partie des cyclistes connaissent bien la société américaine. Elle propose depuis quelques années un ensemble de produits autour de l’électronique sportive : home trainer, compteur GPS pour vélo, capteur de fréquence cardiaque ou de cadence. Pour prolonger cet univers, elle a crée Wahoo Elemnt Rival une montre GPS avec un argument massue pour tous les triathlètes : la transition sans contact.

wahoo elemnt rival

Effectivement, Si vous avez fait une fois un triathlon, vous savez combien il est difficile d’indiquer à sa montre les changements lors des transitions. Même après plusieurs années de pratique, j’oublie régulièrement d’appuyer sur le bouton lors des changements (4 au total sur un triathlon avec en plus le départ et l’arrivée). Avec un tel argument, je ne connais pas un triathlète qui ne se dit pas : c’est une bonne idée mais pourquoi personne ne l’a fait avant.

Le design de la Wahoo Elemnt Rival

Wahoo a fait une excellente analyse de marché de ses concurrents pour offrir un design matériel et logiciel issu des meilleurs. Cette nouvelle montre GPS ressemble fort à une Garmin Fenix de dernière génération : on peut juste noter l’absence de la visserie qui est assez présente dans le design. Les polices de caractères font penser aux polices très travaillées que l’on trouve sur les montres Suunto. Et dernièrement, on retrouve certains écrans très colorés comme sur les dernières Polar (Vantage ou Grit X).

Design Elemnt Rival

La montre pèse 53 grammes pour une autonomie annoncée de 24 heures en mode GPS et 14 jours en mode montre. On retrouve l’ensemble des capteurs présents sur des montres de cette catégorie : altimètre barométrique, capteur de fréquence cardiaque optique au dos de la montre, capteur GPS, accéléromètre, puce bluetooth et ANT+.

Le verre de l’écran est en Gorilla Glass (un verre que l’on retrouve sur de nombreux smartphones). La lunette en céramique et le boitier en Nylon polymère.

La résolution de l’écran est de 240×240 pixels. On est loin des montres connectées comme un Garmin Venu avec une résolution de 390×390 pixels. Mais quand ils sont bien exploités c’est largement suffisant et cela permet de limiter la consommation d’énergie.

Cette montre est pour l’instant disponible en 2 couleurs : noire et blanche et vous pourrez l’acquérir au prix de 379 Euros.

L’écosystème Wahoo

La Wahoo Elemnt Rival va s’intégrer dans l’écosystème de Wahoo. Avec les compteurs de vélo pour, encore une fois, faciliter la vie des triathlètes. Elle permettra également de piloter les home trainer de la marque.

Cette stratégie de Wahoo sera sans doute payante et comme cet acteur arrive un peu tard sur un marché concurrentiel, il fallait jouer avec une base de sportifs déjà en place. Les triathlètes sont clairement visés avec les fortes interactions sur le triathlon, les home trainer et les compteurs vélo.

Wahoo sort aussi un ambassadeur de marque avec Jan Frodeno, l’un des meilleurs triathlètes au monde : champion olympique en 2008 à Pékin, champion du monde d’ironman et d’ironman 70.3. Pour ceux qui ne le connaissent pas c’est, selon moi, l’équivalent d’Eliud Kipchoge sur ironman.

Les fonctionnalités

En dehors des éléments que nous avons déjà abordé, le communiqué de presse ne rentre pas dans le détail. Mais les vidéos de présentation et les photos permettent d’extraire quelques éléments.

Quelques fonctionnalités :

  • Ecran avec 8 données en même temps
  • Compteur de pas
  • Graphique zone cardiaque sur 8 minutes (une durée qui devrait permettre de ne pas se mettre dans le rouge)
  • Système de zoom et de dézoom dans un même écran

Les points d’interrogation

Le communiqué de presse ne rentrant dans tous les détails, on peut se poser des questions :

  • Suivi de tracé : étrangement cela ne semble pas possible (alors que c’est l’un des points forts sur les compteurs vélo.
  • Suivi de l’activité journalière : il semble que pour l’instant il n’y ait qu’un compteur de pas.
  • La gestion des entrainements semble se baser sur Training Peaks comme pour les compteurs vélo.

Voilà le point actuel sur ce nouvel entrant. On espère pouvoir vous en dire plus dans un test complet.

2 commentaires sur “Wahoo Elemnt Rival : une montre GPS venue du cyclisme”


Posté par Mathilde GPS Le 25 novembre 2020 à 15:25

Je connaissais pas du tout cette marque ! J’attends de voir un peu si elle vaudra le coup.

Répondre


Posté par Pierre Le 27 novembre 2020 à 8:55

Elle devait sortir il y a plus de 2 ans déjà et j’avais fini par achete la forerunner 245.j’utilise le compteur élément roam pour le vélo .
Je suis fan de Wahoo qui fait de très bons produits
J »attendrais cependant les premiers tests et certainement correctifs avant de me la procurer

Répondre


Laisser une réponse