Running, Trail, Fitness
 

Run & Bike à l’entrainement

Manu


 

Sans objectif et sans plan d’entrainement, on fait parfois de belles découvertes. L’autre jour, avec un ami, on s’est lancé l’idée de faire un marathon à deux ensemble sous la forme d’un Run & Bike. L’idée c’était de se relayer à deux sur 42 kilomètres.

Quelques jours avant, j’ai commencé à me poser des questions sur ce format : Quel type de vélo utiliser ? Comment découper la distance ? Sur quel parcours aller ?

Run & bike

Assez vite je me suis rendu compte que j’allais faire un semi-marathon en fractionnés long avec des long temps de récupération. Pour le vélo, rien de performant, il faut réussir à tenir l’allure d’une personne qui court bien et être à l’aise pour la récupération. J’ai pris le vélo de ma femme (ne lui dites pas, elle n’a pas vu), un vélo de ville avec une position assez droite et surtout un panier sur le porte-bagage pour mettre plein de choses facilement accessible : casquettes, gourdes, gels, barres de céréales,… Cela permet de courir avec le strict minimum et ne pas s’alourdir inutilement.

La découpe du kilomètrage

On était finalement d’accord sans même en avoir parler : 4 x 5000 mètres et quelques adaptations pour faire les 2 kilomètres en plus. J’ai bien tente de proposé de prendre le départ en mode Ekiden mais mon pote n’était pas d’accord (moi 5+5+5 km et lui 10+10+7). Je n’ai toujours pas compris pourquoi…

Finalement j’ai fait 5+5+5+6 et mon pote a fait 5+5+6+5 après il existe plein de possibilités avec des 7×3000 mètres par exemple.

A la différence d’une séance de fractionnés, les temps de récupération sont plus longs (enfin ça va surtout dépendre de la différence de niveaux entre vous et votre pote) puisque en gros vous allez faire 5 km en course à pied et 5 km en vélo en mode assez cool. On a fait des relais entre 20 et 25 minutes en moyenne.

Le parcours

L’idéal c’est la piste cyclable, c’est ce que nous avons choisi. J’ai la chance d’avoir des belles pistes cyclables autour de chez moi avec la possibilité de faire des centaines de kilomètres sans croiser une voiture. Nous avons choisi mon parcours semi-marathon en bord de Meurthe. Cela permet de faire des dizaines de kilomètres sans le moindre dénivelé. On a fait 2 boucles de 21 kilomètres.

L’entrainement

Commte lors d’un Ekiden quand on court en relais, on essaye de faire au mieux pour l’autre et finalement on hésite pas à prendre du rythme sur 5 kilomètres. Avec une philosophie simple, plus je vais vite moins ça dure longtemps.

Le moment le plus difficile (les triahtlètes comprendront), c’est la reprise de la course à pied juste après le changement, il y a 300-400 mètres un peu compliqué où il faut retrouver sa foulée et son rythme.

Au final, j’ai encaissé 4×5000 mètres avec un excellent rythme et on fait un marathon en 3h20. Une séance productive (dixit ma Garmin Fenix 6) et finalement assez ludique

Sentiments

Une séance d’entrainement sympathique, on a passé un bon moment et on s’est bien entrainé. Et surtout, on s’est dit qu’on recommencerait une autre fois.

Un commentaire sur “Run & Bike à l’entrainement”


Posté par Wanarun - Run & Bike à l'entrainement - Trail-Actu.Info Le 6 octobre 2021 à 23:48

[…] Lien vers l’article : Wanarun.net […]

Répondre


Laisser une réponse