Running, Trail, Fitness
 

Covid et montre Garmin : mieux que les tests

Manu


 

Comme plusieurs millions de personnes, j’ai eu le covid, un covid très léger : pas de température, une toux très légère, aucune gène respiratoire, pas de courbatures,… uniquement une fatigue anormale. Le but de cet article n’est pas de faire des commentaires sur cette maladie, sur la gestion de cette pandémie,… J’ai juste voulu analyser les données de ma montre Garmin Fenix 7X avant, pendant et après cette période.

Pour compléter le contexte, je n’ai aucune idée de la personne qui m’a transmise le virus, je ne l’ai pas transmis dans mon entourage proche. Dans ma cellule familiale, j’étais le seul à ne pas l’avoir déclaré officiellement (aucun test PCR ou antigénique positif jusque là). Je suis vacciné avec 3 doses et comme vous pouvez vous en douter, je suis sportif et j’ai globalement un bon système immunitaire. Je suis très rarement malade et c’est donc la première fois que je suis malade depuis que j’ai une montre en capacité de me donner un maximum d’informations sur mon état de santé tout au long de la journée.

Après avoir analyser les nombreuses données disponibles sur Garmin Connect, j’ai trouvé que la donnée la plus intéressante était le niveau de stress (noté de 0 à 100). Cette note est calculée par le moteur Firstbeat Analytics, il se base sur la fréquence cardiaque et sa variabilité. Il s’appuie sur une compréhension du système nerveux autonome (avec ses composantes sympathique et parasympathique).

Journée normale

Commençons par regarder une journée classique, un peu d’entrainement, une journée de travail classique. Garmin dit que votre niveau de stress moyen si tout va bien doit se trouver entre 0 et 25. Voilà une journée classique pour moi avec un entrainement le matin et une journée de travail standard.

Sous l’emprise du virus

Premier jour anormal, le niveau passe au dessus de la barrière de 25 mais je ne ressens rien de spécial. C’est une journée assez active, je me sens bien mais effectivement le marqueur passe au dessus de 25, cependant aucune alerte. La moyenne est au dessus de 25 mais la nuit précédente a été bonne donc on peut comprendre que le virus commence à s’activer durant cette journée.

La nuit se passe globalement bien, je n’ai pas souvenir d’avoir mal dormi. Je me lève pas forcément en grande forme mais je vais tout de même faire un petit footing. La journée sera plus compliquée et j’accuse le coup, je suis fatigué. Ma femme m’invite à faire un test antigénique : le test est négatif et pourtant le niveau de stress Garmin a monté en flèche. je monte régulièrement au dessus de 75. Ma température est tout à fait normal, j’ai une légère toux. Autre facteur intéressant, ma fréquence cardiaque au repos est plus élevé qu’habituellement.

La nuit suivante est difficile, j’ai mal nul part, je ne tousse pas du tout en position allongée mais je dors mal et la journée sera identique : aucun indicateur négatif si ce n’est la fatigue. Je refais un test antigénique : toujours négatif. Le niveau de stress est en moyenne à 52 et Garmin m’explique que je ne me repose pas. Cela se constate sur la niveau de la Body Battery qui est toujours en dessous de 20.

La nuit fut meilleure mais je ne suis toujours pas reposé. Mais je commence à me sentir mieux. Je refais un test pour le troisième jour de suite : je suis enfin positif au test antigénique et par la suite à un test RT-PCR. Cependant je me sens déjà mieux. Cela va se confirmer le lendemain où tous les indicateurs repassent au vert. Le seul symptome (la fatigue) disparait, j’ai seulement pu constater 3 jours de fatigue qui ont été confirmés par les données de la montre.

Le quatrième jour est tout à fait normal, la Body Battery remonte en une seule nuit et tout revient à la normale. Je décide d’attendre encore quelques jours pour reprendre le sport.

Bilan

A posteriori, on peut voir que les données Garmin sur le niveau de stress sont intéressantes et sont assez fiables. Garmin remarque une niveau de stress anormal plus de 48 heures avant que les tests qui confirment l’infection soient positifs.

Ce niveau inhabituel de stress m’indiquait bien un état anormal, même si effectivement, les tests étaient négatifs. Dans le doute, j’ai fait plus attention et j’espère n’avoir contaminé personne. Cela semble se confirmer dans le temps.

2 commentaires sur “Covid et montre Garmin : mieux que les tests”


Posté par Wanarun - Covid et montre Garmin : mieux que les tests - Trail-Actu.Info Le 8 septembre 2022 à 0:01

[…] Lien vers l’article : Wanarun.net […]

Répondre


Posté par Les Secrets du Coureur Le 23 septembre 2022 à 19:52

Très intéressant ! Cela montre bien que le suivi journalier des capacités physiques permet de détecter avec assez d’anticipation si l’on couve quelque chose.

Répondre


Laisser une réponse