Entorse de la cheville en trail : faut-il porter des chevillières Zamst AS-1 ?



 

entorse-cheville-trailAu vue de mon expérience personnelle et en particulier celle de mon entourage, j’ai largement remarqué que l’une des blessures courantes durant un trail est l’entorse de la cheville. je mets de côté volontairement les blessures de fatigues ou de sur-entrainement qui interviennent régulièrement également. Là je parle vraiment de la blessure accidentelle. Une descente un peu trop rapide après plusieurs heures de courses, un trou caché par des feuilles, une racine d’arbre pas assez anticipée et la cheville tourne et c’est le drame…

l’avantage d’être Judoka, c’est qu’avec 20 ans de pratique, je pense que mes chevilles sont peut être plus souples que la moyenne des coureurs et sans doute plus résistantes aussi.

J’ai eu de nombreuses fois la cheville vrillée sur un mauvais appui mais sans conséquence si ce n’est une chute. Il me semble que nous ne sommes pas tous égaux devant une entorse.

Qu’est-ce qu’une entorse de la cheville ?

c’est un étirement plus ou moins important d’un ou plusieurs ligaments de la cheville. La majorité des entorses sont extérieurs, le pied rentre vers l’intérieur et la jambe part vers l’extérieur. les ligaments externes sont sollicités violemment et des lésions apparaissent.

Maintenant la plupart des courses vous obligent à avoir une bande de strapping mais faut-il encore savoir comment la positionner

c’est assez logique mais il faut quand même l’avoir vu faire une fois pour être capable de se le faire ou le faire sur un autre traileur lors d’une course.

voilà donc une vidéo pour vous apprendre à faire le strapping de cheville :

Si on compare à un autre sport connu pour ces entorses : le basket-ball. Force est de constater que les chaussures de trail ne sont pas aussi montante que les chaussures de basket-ball. De même, les chaussures de marche de montagne sont également montantes. Mais la plupart (à quelques rares exceptions comme les Salomon SnowCross ou les Saucony Progrid Razor) sont plutot basses au niveau de la cheville.

Il est peut être judicieux de porter des chevillières spéciales pour mieux maintenir la cheville en particulier si vous avez des antécédents sur un pied et que vous sentez que vous avez besoin d’un meilleur maintien surtout quand la fatigue se fait ressentir.

Zamst propose une nouvelle chevillière spéciale pour le trail la Zamst AS-1 New.

Zamst propose 2 chevillières pour la prévention et la reprise après entorse : A1 et A1-S. Le modèle S étant un peu plus court en hauteur.

D’ailleurs une nouvelle version de l’AS-1 sera disponible à partir de la fin du mois d’août, une chevillière plus fine, plus respirante et plus légère…

Si une de vos chevilles vous posent des problèmes, il est peut-être judicieux de vous pencher sur ce genre de matériel. J’ai un très bonne expérience avec les produits Zamst lors des reprises après blessures.

 

 

 

 

2 commentaires sur “Entorse de la cheville en trail : faut-il porter des chevillières Zamst AS-1 ?”


Posté par runmygeek Le 13 août 2013 à 21:14

Le meilleur moyen d’éviter l’entorse c’est de travailler sa proprioception et de préparer sa saison de trail comme il faut avec du renforcement musculaire. Eviter d’avoir le pieds trop haut perché comme avec des hoka évitera également les ennuis. Zamst reste par contre pour moi très efficace une fois que le mal est fait.

Répondre


Posté par serveau Le 24 juin 2015 à 20:43

Voilà je voulais savoir quelles modèles de chevilliére pour mon cas, fracture du péroné et double fractures maléolaire. Après une mauvaises position du pied sur l’herbe ( avec un petit dénivelé) pendant un entrainement.

Répondre


Laisser une réponse