Ultra Trail World Tour : la suite



 

ultra-trail-world-tour Après la première conférence de presse en marge des épreuves de l’UTMB, les organisateurs des trails les plus emblématiques se sont réunis à New-York  pour une deuxième conférence de presse. A l’aube d’une année 2014 qui devrait voir de nombreux bouleversements dans la discipline du trail, les Ultra veulent tirer leur épingle du jeu.

Le circuit 2014 est donc officiellement en place avec 10 courses emblématiques (c’est l’une des conditions d’accès au circuit) qui sont réparties géographiquement et tout au long de l’année. Cela permettra de créer une récurrence dans les médias et d’avoir un feuilleton tout au long de l’année.

  1. 18 & 19 janvier : Vibram® Hong Kong 100 Hong Kong, Chine
  2. 1 & 2 mars : The North Face® Transgrancanaria, Espagne
  3. 15 mars : Vibram® Tarawera Ultramarathon, Nouvelles-Zélande
  4. 4 au 14 avril :  Le Marathon des Sables, Maroc
  5. 24 au 27 avril Ultra-Trail Mt.Fuji®, Japon
  6. 17 & 18 Mai : The North Face® 100 Australia,  Australie
  7. 27 & 28 juin : The North Face® Lavaredo Ultra Trail, Italie
  8. 28 & 29 juin : The Western States 100 Mile Endurance Run, USA
  9. 25 au 31 août : The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc®, France, Italie, Suisse
  10. 23 au 26 octobre :  La Diagonale des Fous, Ile de la Réunion, France

J’ai eu l’occasion de discuter de ce circuit avec Jean-Charles Perrin qui chapeaute ce championnat de l’ultra.

Les objectifs sont multiples et le but étant d’augmenter la visibilité d’une discipline qui est en plein essor et qui permet de découvrir des paysages grandioses : le Mont-blanc, les Dolomites, Hong-kong, la Nouvelle-Zélande, la Californie, …

Le circuit étant répartie de janvier à fin octobre on peut tout à fait imaginer une récurrence dans les médias plutôt qu’un seul événement par an. Les différents organisateurs ont chacun plus ou moins de contacts avec les médias. L’addition de toutes les organisations permettra dans doute d’augmenter la visibilité de l’ensemble des courses et donc la visibilité du trail au final. En général, la plupart des organisateurs gèrent déjà eux même leurs propres moyens de productions d’image. On peut donc imaginer en 2014 une émission de télévision régulièrement qui suivra les différentes étapes du World Tour.

L’autre point important est la gestion des élites. En effet, en créant ce circuit, on crée surtout un classement et des champions. Actuellement, il est souvent difficile a un athlète de haut niveau de s’offrir un déplacement pour une course à l’autre bout de la planète. Le world tour va aider les athlètes à gérer leurs déplacements, les hébergements,… En proposant de financer certains déplacements, le world tour assure ainsi un certain plateau d’élite dans les courses du circuit. D’un autre coté, l’athlète pourra ainsi se rendre sur une course où il n’aurait pas eu les moyens d’aller sans le World Tour. Il pourra ainsi jouer toutes ses chances sur le classement annuel.

Au final, on espère que ce projet sera couronné de succès et sur Wanarun nous n’hésiterons à suivre les différentes étapes.

 

 

Laisser une réponse