Moi aussi moi aussi je teste les Stuffits !



 

Nicolas d’Offrun est super fort en marketing et notamment en marketing viral… il parvient à faire parler de ses stuffits un peu partout ! Il n’y a qu’à lire sa revue de presse pour s’en convaincre… Le nombre de personnes et de supports à en dire du bien est assez impressionnant.

About.com, Active Gear Review, Alpengear *NEW, And Her Little Dog Too, Atlanta Runner’s Blog, Backpacker, Beauty News NYC, Cross Bike Review, Cyclocross Magazine, Denver Post, Fit Bottomed Girls, fit GLOSS, GearFlogger, Glamour Health & Fitness, Hiking Camping World, Ian Mikelson Triathlete, KGS Bike Blog, Mom on the Run, Outdoor Informer, Primal Chat (Vibram 5 Fingers), Run Ansky Run, RUN247, Runblogger, RunnerDude’s Blog, Running Diva Mom, Running Recon, San Francisco Examiner, Serious Running, Snowshoe Magazine, Sports Product Review, Strenua’s World, Tall Mom on the Run, Tennis Identity, TriJuice, Washington Post – Express Night Out… voilà une liste qui donne le tourni, non ?

Vous allez me dire que c’est bien beau mais il n’y a que des noms outre-atlantique dans cette liste ! Mais non mais non… il y a aussi Zapotek, Runners, Jogging International, Esrprit trail, Running Fitness, Velo News, la Runnosphere.org, endorphinmag.fr, Velo News, Triathlète, Santé SportMag. il y a aussi i-trekkings, direct! et bientôt france 5… voilà des noms qui vous parlent plus…. j’en suis sûre ! Mais ce que vous ne savez pas encore, et là, même si je m’avance un peu je pense ne pas me tromper, c’est que bientôt Vogue, Elle et tous les magazines féminin vont en parler !!

Parce que les Stuffits, oui ça absorbe l’eau de vos chaussures de running ou de n’importe quel chaussant finalement mais pas seulement.. Le Stuffits est le produit féminin par excellence, le produit qui plait aux femmes (je sais de quoi je parle, j’en suis une !) A base de produit naturel, du bois de cèdre en l’occurrence, le stuffits est le truc qu’il vous faut mesdames pour prolonger la durée de vos escarpins et parfumer votre placard à chaussures ! Ainsi, après chaque sortie de running, j’insère les Stuffits dans mes petites Riot  pour éviter qu’elles ne se déforment -bien qu’elles n’en aient pas vraiment besoin car les Riot, c’est de la bonne camelotte- et de sentir la transpiration. D’ailleurs les Stuffits ça fonctionne aussi contre les mauvaises odeurs et les mycoses.
Parce que les Stuffits c’est fun, c’est mode et surtout que c’est ECOLO, c’est le produit de la rentrée qui va cartonner et dont tout le monde va parler. Le Stuffits en prolongeant la vie de vos chaussures  va vous faire réaliser de sacrées économies et dès les premières neiges tombées (on a un été pourri mais quand même, on y est pas encore), on va encore plus en parler…. sinon je vous assure que Nicolas n’a payé ni wanarun ni sa « serviteuse », moi, pour publier un tel article, c’est juste un cri du coeur « que viva les Stuffits ! »

D’ailleurs dans ma famille, on se bat déjà « Chérie, tu me passes tes Stuffits ? »

Maintenant, est-ce que ça fonctionne vraiment contre l’eau, est ce les chaussures sèchent plus vite après avoir sauté à pieds joint dans une flaque d’eau ? Bah, je n’en sais rien, je n’ai pas, comme certains, immergé mes précieuses Riot ou mes précieuses Prophecy dans l’eau juste pour le plaisir de tester les Stuffits mais si les autres testeurs affirment que ça fonctionne, on les croit !

Pour les commander, c’est par ici : http://www.stuffitts.fr/boutique-en-ligne 

Bon sinon… Nicolas… toi et moi, c’est quand tu veux 😉 pour un cours de marketing 😉

19 commentaires sur “Moi aussi moi aussi je teste les Stuffits !”


Posté par Un déçu de plus... Le 22 juillet 2011 à 8:17

Il faudra nous expliquer ce que le concept a de si innovant !?! Le bois de cèdre est utilisé depuis des siècles… le seul concept que je vois ici est purement marketing et commercial. L’argument (ça en devient banal et niais à force) écolo est aussi largement dévoyé : le mesh est-il 100% naturel (humhum) ? Le bois de cèdre provient évidemment de sous-produit de la filière bois elle-même issue de forêts gérées écologiquement n’est-ce pas ? Donc oui, on est ici devant un produit basé uniquement sur un concept (pas si innovant qu’on veut bien le dire d’ailleurs). Mais visiblement sur Wanarun, la nouvelle équipe de rédacteurs est très ouverte aux produits « enfants » de la société de la publicité à outrance et de l’hyperconsommation. Le ton change, les mentalités évoluent mais pas dans le bon sens à mon avis. Wanarun devient juste une vitrine pour les marques commerciales. L’esprit n’y est plus depuis un moment. Vous feriez mieux de revenir aux fondamentaux et de courir un peu plus pour vous apercevoir que la course à pied n’a besoin de rien d’autre que de votre corps et votre tête et non de votre porte monnaie pour acheter tous ces produits superflus et (trop) coûteux économiquement et écologiquement (malgré de belles façades vertes). Mais on entre là dans un débat de société plus vaste…

Répondre


Posté par fred0 Le 22 juillet 2011 à 8:42

Ah ben je me sens moins seul! Merci 😉 C’est vrai que ça laisse à désirer, il y a même moins d’article intéressant que sur le site publicitaire urun, c’est pour dire… Et un titre avec « teste » dedans, ça serait pas mal qu’il y ait un vrai test sinon on met juste que c’est un publi-rédactionnel et que suffits dit que c’est bien donc j’écris que c’est bien!

Répondre


Posté par Pascal Le 22 juillet 2011 à 9:19

Moi je n’ai rien contre le fait de tester des produits. Bien au contraire. Je peux trouver intéressant d’avoir un retour sur tel ou telle chose. En revanche là je vois pas du tout où est le test. Dire c’est bien parce que tout le monde le dit et parce que c’est la mode, je trouve ça très moyen ! Et en plus oser rajouter « est-ce que c’est efficace ? J’en sais rien je n’ai pas testé », je trouve ça plus que limite! Franchement où est l’intérêt de l’article ? Un peu de pub ? Je ne suis meme pas certains que quelque chose comme ça soit une bonne pub au produit

Répondre


Posté par Lutheric Le 22 juillet 2011 à 9:21

Remarquez le titre, puéril, était annonciateur du niveau de l’article qui suit. Suffit-il de faire comme tout le monde (« moi aussi moi aussi ») pour s’assurer les devants de la scène ? Ou bien est-ce une stratégie de Wanarun pour accrocher les meilleures places des moteurs de recherche pour mieux mettre en valeur (vendre) les produits de ses partenaires commerciaux (et ainsi en retirer de meilleurs profits) ?

Répondre


Posté par Yoann Le 22 juillet 2011 à 9:48

Ca taille sévère ce matin sur Wanarun ! Fidèle lecteur du site depuis plusieurs années je vais me permettre d’apporter également mon avis. Quand j’ai lu que Fred Brossard, dit le professeur (faut quand même avoir un sacré égo pour utiliser ce pseudo) , n’interviendrai plus sur Wanarun j’étais ravi ! Je trouvais son omniprésence néfaste pour le site. Il n’y en avait que pour lui et je n’aimais pas le ton de ses articles. J’étais donc content que l’équipe se renouvelle avec l’arrivée de nouveaux rédacteurs. Par contre il est vrai que depuis plusieurs semaines je trouve le contenu des articles plus que limite. Pourquoi se forcer absolument à sortir un article par jour si vous n’avez pas matière à le faire ? Autant je n’appréciais pas la plume de Fred, autant il faut reconnaître que ses articles avaient nettement plus de contenu que ceux que l’on peut lire actuellement sur Wanarun. Et l’article d’aujourd’hui en est l’illustration parfaite… J’ai un peu de mal à faire la distinction entre les produits que vous testez réellement et ceux pour lesquels vous faîtes uniquement de la pub. Je me doutes bien que c’est un moyen de rentabiliser le site financièrement parlant et je le respecte entièrement mais du coup le lecteur que je suis s’y perd un peu 🙂 Sur de nombreux blogs, lorsque les billets sont sponsorisés c’est clairement précisé. Ceci n’était que le modeste avis d’un fidèle lecteur 🙂 Longue vie à Wanarun !

Répondre


Posté par Manu Le 22 juillet 2011 à 13:03

Merci a tous pour vos remarques que je lis avec attention. L’article de Julie était à prendre une deuxième degré…enfin c’est comme cela que je l’ai relu… Wanarun c’est avant un site communautaire avant tout avec des gens qui parlent de course à pied avec humour. Sur Wanarun pas de rédacteur en chef, je n’ai jamais censuré un article, les rédacteurs sont libres de dire ce qu’il veulent. Sur Wanarun, nous n’avons jamais reçu un centime pour écrire un article. Je n’ai jamais supprimé de commentaires…et j’ai tout lu (plusieurs milliers…) Wanarun est pour moi un outil pour échanger sur la course à pied plus qu’un site d’actualité avec une ligne éditoriale. D’ailleurs on attends avec plaisir vos articles ! http://www.wanarun.net/blog/deposer-vos-recits-de-course Manu

Répondre


Posté par Lutheric Le 22 juillet 2011 à 20:40

Bizarrement je m’attendais à cette réponse : « à prendre une deuxième degré ». Cela devient récurrent comme réponse dès que l’on pointe la dérive de Wanarun depuis quelques temps : « c’est de l’humour », « faut pas le prendre au pied de la lettre » etc. C’est surtout un peu facile et permet de sauver l’honneur à peu de frais… mais je comprends que tu prennes la défense des rédacteurs du site que tu administres (et c’est tout à ton honneur) mais il faut savoir aussi, parfois, être réaliste et accepter les erreurs. Je reste tout de même fidèle de Wanarun pour le moment donc tout n’est pas perdu 😉

Répondre


Posté par Manu Le 22 juillet 2011 à 22:11

Ok on va essayer de faire mieux 🙂 Et on attend tes articles avec impatience !

Répondre


Posté par ub!k Le 23 juillet 2011 à 8:01

« Sur Wanarun, nous n’avons jamais reçu un centime pour écrire un article » et les produits offert généreusement par les marques pour des tests dont on a de plus en plus de mal à percevoir la qualité et la sincérité ? Wanarun est devenu une vulgaire vitrine commercial, sans grand contenu malheureusement. Par contre les annonceurs doivent se frotter les mains devant une publicité à si peu de frais. Comme dit un déçu de plus, je pense également que vous devriez courir un peu plus…

Répondre


Posté par Vincent Le 23 juillet 2011 à 16:17

@ub!k : je vous rassure, on court ! Sportivement !

Répondre


Posté par nicolas stuffitts Le 24 juillet 2011 à 1:26

eh ben dis donc ça tire dans tous les sens. Je vais me répéter mais en France, on est jamais content. Oui c’est moi Nicolas qui a donné un stuffitts a testé à Julie comme je lai fait avec de nombreux aux autres sites, pourquoi ? car tout d’abord je n’ai pas les fonds pour me payer une compagne marketing nationale. Ensuite car je crois à 200% au référencement naturel (vous savez le fait d’avoir du contenu qui vous permet d’être visible sur le net…), je crois que c’est aussi ce que fait wanarun, runners, et bien d’autres. Et puis acheter du adwords c’est acheter le client….bref ça ne m’intéresse pas je préfère du contenu et si possible de qualité alors on s’adresse aux sites de référence et Wanarun en est un au même titre que Runners, i-trekkings et bien d’autres…. Je reviens sur les propos de « un décu » (première réponse), tu as testé le produit ? tu as vu la vidéo ? tu as visité le site stuffitts.fr ? oui il y a des choses innovantes, la présentation est différente, le produit est adapté aux sportifs, ceux sont des copeaux de bois mais comme je disais plus haut, en france on est jamais content. Il n’y a pas rien d’immense derrière le stuffitts, juste un passionné qui pense avoir trouver un produit qui va répondre à plusieurs problématiques dans de nombreuses disciplines (golf, running, ski, boxe, …) et connaissant bien le milieu je peux dire que peu de sportifs utilisent des produits pour sécher leurs chaussures souvent hors de prix. Une grande marque me disait l’autre jour, ton produit est génial car on va pouvoir laver nos pompes plus souvent compte tenu du séchage plus rapide. Coûteux écologiquement ? tu sais d’où vient le bois de cèdres ? de Virginie et c’est une ressource abondante qui envahit même les villes alors renseignes toi stp…. Beaucoup m’ont dit être sceptiques au sujet du stuffitts mais tous ont été agréablement surpris après la première utilisation au point même de l’utiliser quotidiennement…. C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé avec Julie, hésitante au début puis conquise ensuite. Julie a testé l’odeur du bois de cèdre qui s’installe dans la chaussure après la première utilisation sans que la chaussure soit nécessairement humide. Il est prévu qu’elle fasse un test dans la boue et donc un deuxième article. C’est la première fois qu’un article souligne le travail que j’ai fait pour faire parler de mon produit. J’ai pris le temps de répondre cette fois ci car ça me fatigue de voir qu’on descend des produits, vous devriez aller gueuler sur les marques qui fabriquent en chine ….moi j’essaie et je dis bien j’essaie d’avoir une éthique (le stuffitts est fait au mexique d’ailleurs) et de l’appliquer autant que possible. Julie met beaucoup en avant le travail que j’ai fait car elle sait que je suis une micro entreprise qui essaie de communiquer sur ses produits pour les crédibiliser et ça passe par des tests. Pour le moment je touche du bois car tous les tests ont été concluants que ce soit sur internet, journaux ou télé. Une dernière chose, j’ai un short multipoches qui suscitent l’intérêt de nombreux magasins de running, est ce que vous me permettez d’en parler ? est ce que ça ne vous parait pas trop commercial ? Ou plutôt est ce que ça vous intéresse ?

Répondre


Posté par marc Le 25 juillet 2011 à 22:32

J’ai des stuffitts et je les utilise tous les jours pas seulement pour mes chaussures de courses et j’en suis super satisfait et je sais que toutes les personnes qui on une paire en sont aussi satisfaites , mais bon la critique est toujours facile mais dans ces cas on ne se cache pas derrière un pseudo et pour tester des produits je les teste en courants et pas en une seule sortie pendant mes vacances j’ai testé des produits et je suis entrain de faire mes chroniques et perso je ne pense pas que les grosses boites on besoin de nous pour de la publicité et si je comprends tout les sites qui testes des produits sont vendues aux marques car on fait tous de la publicité pour elles . En tout cas je ne vois pas le pourquoi de ces attaques envers julie il faudrait que « un deçue de plus » s’explique peut être la dessus

Répondre


Posté par Steph Le 27 juillet 2011 à 22:12

Et les mecs faut se détendre, apprendre à relativiser, à s’ouvrir l’esprit. Alors effectivement je vous comprend, vous êtes aigris. Depuis des années vous essayer de courir plus intelligemment, vous lisez des articles sérieux sur la récupération, vous suivez des plans d’entraînement élaborés par les plus grands tacticiens du sport, vous mangez bio et surveillez à la loupe votre alimentation. Vous êtes contre les marques, cela va sans dire. Comment, Mizuno sort une paire de pompe à 200 euros! Mais quelle horreur…je vais continuer à courir pied nu (et complétement nu aussi) pour être en osmose avec la nature. Et puis je vais me chauffer au bois(de cédre) et soulever des rondins (les salles de muscu c’est trop hédoniste). Vous êtes surtout pathétique avec vos avis catégoriques et vos déclarations péremptoires . Merci Julie et Wanarun pour vos articles (de fond, ou pas).

Répondre


Posté par romain Le 28 juillet 2011 à 15:00

hello, C est la premiere fois que je viens sur le site et en effet, je me suis tout de suite demandé si cet article était sponsorisé… après je demande qu’a tester le produit pour me faire un vrai avis mais j suis pas sur que ce genre d’ article le valorise vraiment.. sinon Steph, merci de ta contribution.. mais je ne vois pas le rapport avec l ouverture d esprit et la relativité…??? excuse nous de penser et pas d’ exprimer un avis.. pour finir j ai bien aimé la phrase de Nicolas Stuffitts : « Coûteux écologiquement ? tu sais d’où vient le bois de cèdres ? de Virginie » héhé tout est dit 😉 ++

Répondre


Posté par stuffitts nico Le 28 juillet 2011 à 21:05

Est ce que seulement vous savez ce que veut dire article sponsorisé ? Par défaut ils le sont tous compte tenu du fait qu’on nous donne le produit. Ensuite c’est une question d’écriture, Julie a fait le choix de souligner le travail marketing, c’est son choix et je l’en remercie car à mon petit niveau c’est très gratifiant !! et puis ell est sur la même dynamique que moi à savoir de l’échange mutuel dans le but de faire découvrir des nouveaux produits. Certaines grandes marques envoient des produits car c’est le « passage obligé ». Pour moi c’est différent, je le propose à wanarun ou ailleurs car je sais que les lecteurs ont un avis pertinent, du moins quand ils désirent être objectifs en l

Répondre


Posté par stuffitts nico Le 28 juillet 2011 à 21:09

en laissant de côté leurs pb sur tels ou tels sujets. pour finir j ai bien aimé la phrase de Nicolas Stuffitts : « Coûteux écologiquement ? tu sais d’où vient le bois de cèdres ? de Virginie » héhé tout est dit apparemment là aussi tu comprends de travers…. oui ça vient de Virginie, dsl de pas avoir le nécessaire en france…

Répondre


Posté par Moi aussi Moi aussi j’ai testé la jupe BIP Le 29 juillet 2011 à 5:01

[…] force, je mets mes mains à couper si cette jupe ne fait pas la une de Vogue et de Biba, avec les Stuffits, à la rentrée ! Je peux même vous décrire la photo de couverture : la jupe existe noire unie ou […]

Répondre


Posté par Lutheric Le 29 juillet 2011 à 14:54

@ stuffitts nico : en dehors de toute polémique, le genévrier « de chez nous » ne peut-il pas remplacer celui de Virginie (du moins certaines espèces) ? Il me semble que les qualités recherchées sont présentes dans d’autres variétés du même genre, non ? Ce serait plus local comme le sous-entend Romain et donc plus écolo pour le marché européen du moins (et garder le cèdre de Virginie pour le marché américain) ? Mais je pense que tu t’es déjà penché sur le sujet vu que tu dis ne « pas avoir le nécessaire en France ». Par simple curiosité, j’aimerai bien savoir pourquoi du coup 😉

Répondre


Posté par stuffitts nico Le 29 juillet 2011 à 15:09

Je prends ta remarque Lutheric malheureusement à mon petit niveau on essaie de trouver des produits le plus éco responsable maintenant il n’y aura jamais aucun produit totalement éco responsable même s’il est produit en france. Mais je te rassure j’ai des idées en tête et pourquoi pas quelque chose de chez nous mais encore faut il en avoir en abondance. Et pour votre info, j’ai déjà posé la question à deux organismes spécialisées car comme je disais plus haut j’aimerai fabriquer mon propre modèle mais c’est long et si je veux tenir cet engagement alors il faut travailler et sélectionner les bons intervenants car pas question d’aller fabriquer en chine (sujet sur lequel vous devriez plus vous pencher plutôt que mon stuffitts). Pour info le stuffitts est fait au Mexique Mais je reste ouvert alors si vous avez des pistes…

Répondre


Laisser une réponse