Marathon des Alpes-Maritimes, Nice – Cannes : les nouveautés pour 2009


 

Sitôt la première édition terminée, les organisateurs regardaient déjà vers novembre 2009 pour organiser la seconde édition du marathon des Alpes-Maritimes, entre Nice et Cannes, et pour nous proposer quelques nouveautés pour la plus grande joie des participants. Ce marathon aura donc lieu le 8 novembre 2009, au départ de Nice sur la Promenade des Anglais à 8h du matin. Alors qu’est ce qui va changer cette année ?

On devrait être bien plus nombreux à prendre le départ de la course : la limitation en 2008 à 10000 participants avait été rapidement atteinte, c’est donc 15000 coureurs qui sont attendus cette année. Fin mai, c’est environ 5000 d’entre eux qui sont déjà inscrits. Espérons que cela n’occasionne pas trop d’embouteillages sur les premiers kilomètres.

Pour améliorer le confort de course et limiter le risque de déshydratation, de l’eau sera disponibles tous les 2.5 km à partir du kilomètre 5. Ce qui nous donne :

  • Ravitaillement liquide et solide aux kilomètres 5, 10, 15, 20, 25, 30, 35, 40
  • Ravitaillement énergétique aux kilomètres 20 et 30
  • Épongeage et point d’eau aux kilomètres 7.5, 12.5, 17.5, 22.5, 27.5, 32.5, 38.5

Les organisateurs souhaitent limiter l’impact sur l’environnement et préserver le littoral en faisant de cette édition un éco-marathon : installation de « zone propre » après chaque ravitaillement et épongeage pour jeter les déchets, triage par des volontaires de l’ensemble des déchets générés afin de permettre leur recyclage, ajustement de la quantité d’eau distribuée sur les ravitaillements, distribution de gobelets (au lieu des bouteilles, ce sera donc moins pratique pour boire mais bon on s’y fera très bien) pour éviter le gaspillage et la dispersion des plastiques sur le parcours, utilisation de signalétiques et de banderoles valables également pour les prochaines éditions. Et pour se déplacer, la SNCF est comme l’année dernière partenaire, ce qui permet aux coureurs de prendre le train gratuitement entre Cannes et Nice le jour de la course (très pratique pour se rendre au départ et/ou rentrer chez soi après la course), et permet aux accompagnateurs de voyager librement entre Cannes et Nice le jour de la course pour un forfait de 5 euros.

Enfin, la « grosse » nouveauté (j’ai gardé le meilleur pour la fin) est un nouveau parcours, très légèrement différent de celui de 2008, qui se veut « plus roulant et plus confortable », « afin de satisfaire tant les envies de performance que de confort des compétiteurs ». La modification principale concerne l’arrivée à Cannes qui pouvait vous démoraliser : bien qu’entrant sur la communce de Cannes, si près de la mer et de la ligne d’arrivée, il restait un peu plus de 6 kilomètres en allant et venant dans des rues un peu tristounettes et pas toujours bien plattes. Cette année donc, on fait plus court, plus simple, sans trop s’éloigner du bord de mer, en allant directement vers le Palm Beach puis en remontant la Croisette. Mais pas question de faire moins de 42.195 km, il faut donc rallonger le parcours ailleurs. Il y aura donc une boucle au bord du Loup à hauteur de Villeneuve-Loubet, juste après l’hypodrome de Cagnes-sur-mer ainsi qu’un petit aller-retour devant Marina Baie des Anges (toujours à Villeneuve-Loubet). Par contre, pour ceux-ci qui comme moi se sont dits « parcours plus roulant » signifie pas de montée terrible au Cap d’Antibes par l’avenue André Sella, désolé mais c’est perdu ! Le parcours dans le Cap reste donc identique, avec le point culminant de la course à 34m d’altitude.

Maintenant que vous savez tout, il n’y a plus qu’à vous inscrire (55 euros jusqu’au 30 juin, 65 puis 75 euros si vous attendez trop) et attendre le décryptage de votre futur plan d’entrainement marathon !

Laisser une réponse