HRM Garmin : chacun le sien



 

hrm-garmin

Que signifie HRM ? encore un sigle anglophone un peu barbare, surtout que depuis quelques temps cela devient de plus en plus compliqué pour comprendre tout le champ des possibilités. Pour les néophytes, HRM signifie dans la langue de Shakespeare : Heart Rate Monitor soit en français : moniteur de fréquence cardiaque.

Avant c’était assez simple, il y a une ceinture qui fonctionnait avec la plupart des montres d’une même marque mais depuis quelques années et la sortie de la Garmin Forerunner 620, la ceinture est devenue de plus en plus complexe avec plusieurs capteurs à l’intérieur : cardiaque mais aussi accéléromètre.

Maintenant ce n’est pas moins de 3 ceintures différentes qui existent et il ne faut pas se tromper car chacune d’elle a ses spécificités.

On retrouve donc les 3 ceintures suivantes :

  • HRM-Run : spéciale pour la course à pied
  • HRM-Tri : spéciale pour le triathlon
  • HRM-Swin : spéciale pour la natation

Alors comme vous êtes un petit malin, vous vous dites qu’il suffit de prendre la HRM-Tri et qu’elle devrait posséder les fonction de la Swin et de la Run. Le raisonnement est bon mais il a ces limites.

Si vous avez comme moi déjà essayé de mettre une ceinture HRM en nageant, vous avez remarqué que cela ne fonctionne pas… Jusqu’à la sortie de la Suunto Ambit 3 et d’un tout nouveau capteur proposé par la firme finlandaise avec une capacité de stockage. La ceinture enregistre les données pendant la natation et se synchronise ensuite directement avec la montre. Vous retrouvez ainsi vos données de fréquence cardiaque après votre entrainement. Une véritable révolution !

Garmin a fait de même, il est donc logique que la HRM-Tri soit la même que la HRM-Run avec en plus les fonctions de natation qui permettent d’enregistrer les données dans un tampon.

La version Swin possède cette capacité mais ne peut pas agir pour capter les données de course à pied. Mais il y a une différence beaucoup plus fondamentale sur la HRM-Swin (d’ailleurs dans le pack triathlon vous avez une HRM-Swin avec une HRM-Tri, ce qui serait stupide si c’était en partie les mêmes ceintures). En effet, si vous avez déjà utilisé une ceinture en piscine (sous entendu avec des demi-tours et sans combinaison type tri-fonction), vous avez sans doute remarqué que la ceinture avait tendance a glissé lorsque vous faites demi-tour… La HRM-Swin est donc équipé de système anti-glissement pour éviter ce problème (très génant au demeurant).

En résumé :

  • HRM-Run apporte toutes les données spécifique à la course à pied (longueur de foulée, temps de contact au sol,…)
  • HRM-Swim enregistre votre fréquence cardiaque sous l’eau et la transmet à la montre en fin de séance. Elle possède des éléments pour éviter à la ceinture de glisser lors des demi-tours.
  • HRM-Tri est le mélange de Run et de Swim mais ne possède pas les éléments anti-glissement.

 

3 commentaires sur “HRM Garmin : chacun le sien”


Posté par Giovanni MORABITO Le 24 mai 2016 à 8:30

Bonjour, Je me permet d’apporter une précision : la ceinture H7 ( qui possède les protocole Bluetooth et gymlink ) de chez polar fonctionne également sous l’eau via une connexion gymlink ( et non par le Bluetooth ) donc affiche la fréquence cardiaque en direct sur la montre pendant l’exercice.

Répondre


Posté par John Doe Le 26 mai 2016 à 8:58

@Giovanni Morabito : et du coup, puisqu’on lit un peu partout qu’en natation le suivi de la FC est bien important, en tires tu TOI des infos intéressantes ou est-ce juste pour avoir plus de points sur les courbes pour s’admirer le soir?

Répondre


Posté par Rulio Del Rulio Le 9 juillet 2016 à 14:44

Est ce que le HRM swim transmet en direct la FC si on ne l’utilise pas dans l’eau?

Répondre


Laisser une réponse