The Color Run : enfin en France



 

the-color-run-paris-2014Je suis toujours surpris de l’inventivité des organisateurs de courses. Comment sortir du lot des milliers de courses organisées chaque année en France pour proposer des concepts différents. Dernièrement les idées ne manquent pas : Wings for life Run, Spartan Race et autres courses à obstacles. Dans tous les cas, la base est la même : courir mais le résultat est différent cependant le plaisir reste le même.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore The Color Run, c’est simple quelques kilomètres à parcourir et des poudres de couleurs données à chaque coureur mais aussi à des membres de l’organisation présents sur le parcours. L’organisation fournit à chaque coureur un tee-shirt blanc et un bandeau  pour la tête.

A Paris sur les 5 kilomètres du parcours, à chaque kilomètre, vous aller entrer dans une zone correspondant à une couleur et là c’est l’explosion de couleurs dans tous les sens.

La première course sur le sol français aura lieu à Paris le 13 avril 2014. Le parcours est simple départ à l’hôtel de ville de Paris et arrivée au Trocadéro en passant par les quais de seine et devant la tour Eiffel.

J’avoue que les images qui ressortent de cette course sont superbes et cela donne envie mais en tant que coureur quelles sont les impressions : poudre dans les yeux ? poudre avalée en respirant par la bouche ? ou dans le nez ?

L’organisation annonce des poudres naturelles … cela me semble le minimum. J’espère que c’est également comestible ! Le prix du dossard est de 35 euros tout de même pour seulement 5 kilomètres mais surement de beaux souvenirs, j’espère que vous aurez une Go Pro ou une Garmin Virb pour filmer votre course.

Le site Color Run France

Il y a aussi le Holi Run Tour dans le même état d’esprit

Voici une des vidéos disponibles

2 commentaires sur “The Color Run : enfin en France”


Posté par Rohnny Le 19 février 2014 à 20:55

Je trouve que parfois cela devient un peu fort… Mais bon 🙂

Répondre


Posté par Gaijin Le 21 février 2014 à 4:59

J’associe à la course à pied une certaine idée de conscience sanitaire et environnementale. En l’occurrence, envoyer dans l’atmosphère et dans les poumons des coureurs des particules chimiques colorée est contraire à mes principes et je suis déçu de constater que des organisateurs puissent promouvoir ce concept. Le plaisir de la course à pied et du challenge personnel ne se suffit-il pas à lui même? Faut-il que le besoin de s’exhiber, d’attirer les regards à soi, prenne le pas sur la pureté du véritable esprit du sport?

Répondre


Laisser une réponse