Stryd : travailler en puissance



 

stryd-travail-puissance C’est un modèle assez courant dans le milieu du cyclisme mais quasiment inexistant dans le milieu de la course à pied. Et pourtant, le travail en puissance est assez logique: la mécanique explique que la puissance déployée d’un corps est lié à la vitesse, donc plus on déploie de puissance plus on va vite.

Mais en course à pied, il est difficile de mesurer en temps réel la puissance développée. C’est sur ce constat que la société américaine Stryd a créé une ceinture thoracique avec un capteur cardiaque complexe qui capte l’ensemble des paramètres externes : vitesses dans les 3 dimensions, altitude,… pour pouvoir donner une valeur exacte de la puissance déployée.

C’est grâce à une campagne KickStarter que la société a levé 250 000 $ pour créer les premières séries. Les premiers exemplaires sont arrivées tout récemment dans les mains des premiers clients.

Une véritable révolution qui va permettre d’ajuster votre foulée, de constater en temps réel que les ajustements de votre foulée peuvent faire diminuer considérablement la puissance développé en conservant pourtant une vitesse linéaire identique. Effectivement, en réduisant les perturbations (trop de rebond en hauteur) ou en annulant vos oscillations de droite à gauche, vous pouvez diminuer la puissance consommée.

Stryd est tout juste disponible aux états-unis mais si tout se passe bien, la marque devrait être disponible en Europe.

Comme Stryd se comporte comme un capteur classique (Bluetooth ou ANT+), il est compatible avec plusieurs montres du marché : Suunto Ambit 3 ou Garmin Fénix 3 par exemple.

Par contre, Stryd n’est pas donné puisqu’il vaut tout de même 200 dollars…

Le site de Stryd

stryd-band-2.jpg

Laisser une réponse