Saintélyon 2015 : Benoit Cori double mais pas seul



 

la-nuit-des-lucioles-saintelyon-2013Comme tous les premiers dimanche de décembre, la nuit fut longue pour les coureurs et les coureuses de la Saintélyon. 72 km entre Saint-Etienne et Lyon, dans les monts du lyonnais avec un dénivelé non négligeable mais tout de même raisonnable. Pour une fois, il a fait chaud (enfin c’est tout relatif puisqu’il faisait 5 degrés durant cette nuit, ce qui est beaucoup pour la saison).

Une édition encore une fois très rapide, puisque Benoit Cori (le vainqueur 2014) a parcouru les 72 km en seulement 5h07m42s soit plus de 14 km/h… Colossale quand on connait le parcours loin d’être simple et les diverses embuches du parcours.

Cette fois-ci Benoit Cori ne passa pas la ligne d’arrivée seul mais accompagné par Nicolas Martin. Deux gabarits complétement opposés qui ont passés la ligne d’arrivée ensemble et sont donc tous les deux affublés de la première place. Emmanuel David complète le podium, Emmanuel Gault (un habitué des podiums de la SaintéLyon) termine tout de même quatrième (alors qu’il était dans un jour sans).

Chez les femmes, c’est la très jeune Corail Bugnard qui s’impose pour la première fois sur un trail long et confirme ainsi son excellent niveau. Une traileuse a surveillé qui pourrait devenir l’une des meilleurs françaises. Le podium est complété par Stéphanie Duc et Isabelle Jaussaud. Sylvaine Cussot termine tout de même cinquième.

Encore une belle édition qui confirme que cette course est l’une des plus importantes. Même si la météo n’est pas aussi fraîche que les éditions précédentes, la course de nuit reste toujours aussi magique.

Laisser une réponse