Luchon Aneto Trail : le trail version pyrénées



 

luchon-aneto-trail-2014Après quelques jours de vacances, j’ai profité d’être proche des Pyrénées pour participer à la première édition du Luchon Aneto Trail (enfin la seconde..). En effet, l’an dernier les organisateurs avaient du annuler l’édition 2013 car Luchon avait subi des inondations dantesques quelques semaines auparavant. Les organisateurs avaient donc reporté les dossards sur l’année 2014.

Les mauvais souvenirs de l’an dernier étant passés, les organisateurs se sont relancés dans une édition 2014 tout aussi prometteuse. La météo n’était pas des plus belles mais renseignements pris auprès de météo france : cela devait bien se passer. Cependant les traileurs sont prévenus, le pic des mulleres (point culminant de la course à plus de 3000m) est encore sous la neige. Les organisateurs ont mis en place des cordes pour permettre de conserver le tracé et de passer sur ce point haut. Mais la température était proche de 0 degré.

Sur la grande course de 73 km et 4500m D+, Jérôme Fournier (originaire de Luchon et vainqueur du GRP en 2013) mettra tout le monde d’accord en déjouant les prévisions du timing des organisateurs en bouclant le tour en 8h19 avec une heure d’avance sur le second.

« Un parcours engagé et technique » selon Emmanuel Gault qui était venu en tant que parrain et qui souhaitait peaufiner sa préparation pour l’UTMB. Seuls regrets des concurrents, une brume qui n’a pas permis de profiter pleinement des paysages.

Pour ma part, 6 jours après mon triathlon, j’ai bien senti dès la première montée que les jambes n’étaient pas revenu… mais il faut dire que les 650m D+ sur 13 kilomètres, cela donne des pentes assez violentes. Le parcours au milieu des bois est superbe, passages de ruisseaux, descentes en lacets,… Si le soleil avait réussi à percer les nuages, la course aurait été parfaite. Je finis sur une belle descente qui me permet de gagner pas mal de places (sans doute celles perdues dans la montée).

Les organisateurs ont parfaitement gérés les 3 courses avec des départs décalés et des arrivées tout au long de la journée. Luchon a été à la fête de 5h du matin à 19h le soir. Les coureurs pouvaient même profiter des thermes après leurs courses.

Tout est réuni pour faire de cette course, une course de premier rang et les inscriptions closes assez rapidement pour l’édition 2014 laissent penser que les traileurs ont déjà adhéré.

Si vous voulez découvrir les Pyrénées et l’Aneto, l’an prochain. Pensez à réserver un week-end début juillet pour la prochaine édition.

 

Laisser une réponse