Suunto Spartan en cours de perfectionnement



 

suunto-spartan-perfectionLa technologie, les réseaux, les objets connectés, le GPS,… C’est cet écosystème qui a littéralement explosé le marché des montres de sport. Si il y a vingt ans, un simple montre chrono suffisait pour faire du sport maintenant chaque montre devient un véritable ordinateur miniature capable de se localiser avec des satellites, de gérer la communication sur internet via un smartphone, analyser votre fréquence cardiaque et vos moindres mouvements.

Avec toutes ces avancées technologiques, le monde des montres est en pleine mutation, les constructeurs historiques doivent se transformer en éditeur de logiciel alors que le métier historique était de construire du matériel. La part de développement logiciel prend de l’ampleur. Suunto est l’un de ses spécialistes de la montre de sport qui a su se remettre en cause porté par la concurrence avec l’américain Garmin.

La famille Suunto Ambit a montré les capacités de développement de la société finlandaise. Son histoire dans la plongée sous-marine et l’expertise dans la fabrication d’ordinateurs spécifiques, ont permis à la société de se réinventer.

Ce mode de fonctionnement a de nombreux avantages : il permet entre autres de faire des mises à jour sur des produits en circulation sans nécessiter l’intervention d’un technicien comme c’était le cas avant. En contre-partie, les premières séries ont souvent le droit a de nombreuses mises à jour dans les premiers mois.

Depuis près d’une semaine, je dissèque donc la nouvelle montre Suunto : la Spartan. Le superbe écran tactile et couleur propose un interface simple ou le tactile n’est finalement pas obligatoire, il faut avoir conscience que si il est pratique, il ne fonctionne pas sous la pluie ou en piscine. On peut donc tout faire avec les trois boutons.

Il reste encore quelques éléments qui ne sont pas implémentés sur la montre : connexion avec les smartphone sous Android, personnalisation des modes sportifs,…

Suunto annonce de nombreuses mises à jour lors des semaines à venir, je vous invite donc à connecter très régulièrement la montre pour profiter des corrections, des nouveautés et des améliorations.

A première vue, l’écran fin et coloré de la Spartan permet d’apporter des éléments nouveaux :

  • une interface contextualisée pour simplifier la navigation
  • une vue last lap qui permet d’avoir la valeur en instantanée et les données des derniers lap.
  • un mode chrono tout simple qu’on avait presque oublié

Movescount va également continuer de s’améliorer et dans les prochains jours. Le système va proposer une gestion des athlètes par leur coach.

Laisser une réponse