Le Test Mercier 3-3 avec la Suunto Ambit 2S



 

Le test Mercier 3-3  est un test de terrain progressif et discontinu qui alterne 3 min de course selon un rythme régulier imposé avec distance objectif à parcourir et 3 min de récupération. A chaque répétition, l’allure de course augmente et donc la distance à parcourir devient de plus en plus importante. Chaque athlète qui termine un palier peut passer au palier supérieur après 3 minutes de récupération.

 

palier-test-mercier-3-3

Le  test s’arrête lorsque l’athlète ne peut plus suivre le rythme imposé (écart de + de 5m avec le point de repère que l’on doit atteindre). Il suffit alors de se reporter au tableau de correspondance entre le test 3min/3min et la VMA, de choisir le n° du palier que l’athlète n’a pas terminé, et de choisir la colonne correspondante aux mètres parcourus dans ce palier.

palier-test-mercier-3-3-2

 

Exemple : (cases grisées)

Un athlète qui n’a pas terminé le palier 4 mais qui a couru 400 m dans ce palier aura une VMA de 11,3 km/h.

 

Le test Mercier 3-3 a l’avantage d’être plus facile à mettre en place que les autres tests à allure progressive de type Léger-Boucher (+1 km/h toutes les 2 minutes), Vam-éval (+0,5 km/h toutes les minutes) ou encore Brue car les 3 minutes de repos permettent de gérer plus facilement le chrono, le tableau d’allure et le sifflet pour donner les intervalles de passage.

Le test Mercier 3-3 a le mérite aussi d’être plus précis que les tests à allure constante de type Cooper (courir le plus vite possible durant 12 minutes), demi-Cooper (courir le plus vite possible durant 6 minutes), cat-test (courir le plus vite possible pendant 2000 m pour les débutants ou 3000 m pour les plus confirmés) qui posent le problème de la bonne gestion de la vitesse de course par le coureur. Un départ trop rapide ou au contraire trop lent peuvent biaiser le test donnant ainsi une évaluation erronée.

Pour illustrer en pratique le test Mercier 3-3, nous avons demandé à Fabienne Camara (danseuse, chrorégraphe et professeur de Fitness), membre de l’équipe SUGA® Team qui participera au Raid Amazone L’Arbre Vert, de réaliser le test avec la Suunto Ambit 2S, nouvelle montre avec GPS intégré compatible multisport bénéficiant d’une interface informatique sur internet qui se prénomme « Movescount ».

graphique-test-mercier-3-3-1

Une fois les données téléchargées sur Movescount, on peut oberver sur le graphique de vitesse les différents paliers réalisées par Fabienne, au nombre de 5, et l’allure grandissante de ces derniers. Notre athlète a réussi à compléter le palier 5 sans être en mesure de repartir sur le palier 6. En se référant au tableau de correspondance entre le test 3min/3min et la VMA, le test a permis d’établir une VMA de 14,5 km/h.

En cliquant sur un onglet en bas du graphique, on peut obtenir le graphique correspondant au paramètre sélectionné comme par exemple la fréquence cardiaque (on observe une FCMax obtenue en fin de test de 190 BPM),

graphique-test-mercier-3-3-2

Ou encore la VO2 (on observe une V02 Max obtenue en fin de test de 56 ml/kg/min).

graphique-test-mercier-3-3-3

Il est possible de faire ainsi avec de nombreux autres paramètres comme la consommation d’énergie, la vitesse, la cadence de course…, voire de les sélectionner simultanément comme ci-dessous avec le FC et la vitesse de course :

graphique-test-mercier-3-3-4

2 commentaires sur “Le Test Mercier 3-3 avec la Suunto Ambit 2S”


Posté par Paredes Le 22 novembre 2013 à 9:46

Bonjour Jérome, est il possible de créer sur une Suunto Ambit avec la dernière version du logiciel le test MERCIER 3-3 ? Merci de ta réponse. Félix

Répondre


Posté par Manu Le 22 novembre 2013 à 12:17

@Paredes Hum… pas évident… je vais y réfléchir c’est un beau défi 🙂 Manu

Répondre


Laisser une réponse