Enko running : montée sur ressort



 

Le marché mondial étant en pleine croissance, les innovations vont bon train et on commence à se demander si comme en natation la fédération internationale mettra le holà un jour. Cependant les différentes fédérations étant largement sponsorisée par les grands équipementiers, on voit mal les responsables dirent à leurs principaux partenaires qu’il faut arrêter d’innover sinon on frôle la triche. En tant qu’observateur de ce marchè et ingénieur de formation, je me délecte de voir les spécialistes créer de nouveaux modèles encore plus ingénieux, encore plus léger, encore plus rapide, encore plus confortable.

En découvrant la marque Enko Running et particulièrement sa semelle, on se demande jusqu’où iront les inventeurs. L’effet ressort est devenu visible, il est devenu configurable avec une mode marche et un mode course. La dernière fois qu’une marque a intégrer un ressort dans ses semelles, il s’agit de la marque Spira. Est-ce que cette nouvelle marque suivra la même histoire ?

Voilà le profil de ce premier modèle de la marque : surprenant.

enko-running

Jusqu’où peut-on aller ? Est-ce que finalement les échasses Poweriser serait autorisé sur une course ?

echasse-poweriserUne innovation qui vous rappellera sans doute quelques exercices sur l’énergie des ressorts : l’énergie potentielle élastique. Un professeur de Terminal S légèrement sportif pourrait proposer quelques exercices théoriques en se basant sur ce nouveau modèle de chaussures de running.

Voilà la vidéo de présentation  et je trouve qu’étrangement on ne voit pas les coureurs en pied, on ne voit que des plans serrés sur les coureurs ou sur les chaussures… D’autre part, je trouve qu’ils bondissent beaucoup…

Un commentaire sur “Enko running : montée sur ressort”


Posté par Nicolas Le 1 février 2015 à 14:57

Règlement technique provenant de la FFA sur les chaussures : Chaussures 2. Les Athlètes peuvent concourir pieds nus, ou porter des chaussures à un ou aux deux pieds. En compétition, les chaussures sont destinées à donner aux pieds protection et stabilité ainsi qu’une bonne adhérence au sol. Toutefois ces chaussures ne doivent pas être construites de manière à donner aux Athlètes une aide supplémentaire quelconque inéquitable, y compris l’incorporation de toute technologie donnant un quelconque avantage inéquitable. Le port d’une bride sur le cou de pied est autorisé. Tous les types de chaussures de compétition doivent être approuvés par la FFA.

Répondre


Laisser une réponse