Défi marathon : multiplicateur de motivation



 

Le marathon, cette course qui cristallise toutes les envies et le respect de tous. Dans la vie, il y a les marathoniens et les autres. C’est vrai qu’en tant que coureurs, nous avons des amis coureurs, des amis marathoniens, des amis triathlètes,… Faire un marathon c’est presque la normalité pour nous, mais en sortant de ce cercle sans doute un peu fermé, les gens restent impressionnés par le fait de courir plus de 42 kilomètres et surtout pendant plusieurs heures.

Le plus dur dans le marathon c’est la préparation. Plusieurs semaines où il faudra enchainer différents types de séances et des sorties longues pour être prêt le jour J. En effet, si lors du premier marathon c’est la surprise après plusieurs expériences, on sait qu’une préparation légèrement altéré pour diverses raisons peut se payer le jour de la course.

Avec l’expérience faire un dix kilomètres ou semi-marathon, c’est presque simple mais avec le marathon tout se complique. Il suffit d’avoir fait une fois un marathon qui s’est pas passé comme prévu pour comprendre que même si vous êtes bien préparé, un grain de sable le jour j peut transformer une belle course en calvaire.

Ces mauvaises expériences donne l’envie de mieux se préparer, cela doit devenir une source de motivation : mieux se préparer pour mieux profiter le jour de la course. C’est une devise que l’on entend souvent en anglais : Train hard Run easy, Entraine toi dur et la course sera facile.

Le fait de se fixer un objectif où l’entrainement sérieux est un passage obligé permet décupler la motivation, plus l’objectif est beau plus la source de motivation est grande. Entre un marathon à Metz, à Paris ou à New-York, vous comprendrez que la motivation est complètement différente.

Vos envies, voire vos rêves vont vous aider à trouver la motivation. Un objectif chronométrique sur marathon peut être une bonne source de motivation, un voyage autour d’un marathon ce sont des sources de motivation supplémentaire. A vous de trouver ce qui vous motive pour aller plus loin, pour trouver la force de courir 2h30 sous la pluie un dimanche matin parce que ce jour là il faudra faire une sortie longue pour être prêt le jour J.

A vous de trouver la source de votre motivation, le rêve de devenir marathonien peut en être une.

Un commentaire sur “Défi marathon : multiplicateur de motivation”


Posté par Rico Le 9 octobre 2017 à 15:02

Et donc ? À part lire des banalités et lire les pubs on est censés apprendre quoi de ce post ?

Répondre


Laisser une réponse